/ Actualité / Toute l’actualité

Le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique du territoire de la Réunion (SDTAN)

Entreprise Collectivité T.I.C Économie
6 avril 2016

Consciente des enjeux liés aux technologies de l’information et de la communication, et afin de favoriser un développement équitable de la société de l’information sur son territoire, la Région Réunion a décidé d’établir en 2012 un Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) dans le cadre d’une politique, cohérente et exhaustive, d’aménagement numérique de son territoire. Le SDTAN a été adopté par la Région en 2013.

Documents associés
Rapport initial SDTAN de 2013
Rapport SDTAN révisé de 2015

En 2015, la Collectivité a été contrainte de redéfinir en profondeur ses orientations stratégiques au regard :

- des profondes modifications du contexte local et national ;

- des profondes modifications de l’écosystème des acteurs réunionnais ;

- du bouleversement des annonces des opérateurs sur le déploiement du FttH (très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné) sur l’île.

La Commission Permanente du 29 mars 2016 a approuvé le SDTAN mis à jour et a autorisé le Président à lancer les procédures pour la mise en œuvre des préconisations.


Documents joints à cet article :
- le rapport SDTAN révisé de 2015
- le rapport initial SDTAN de 2013


Rappels sur les déclarations des opérateurs en 2015 :

Sur le territoire de la Réunion, seule Saint-Denis a fait l’objet d’une intention de déploiement déclarée par l’opérateur Orange dans le cadre de l’appel à manifestations d’intentions d’investissement (AMII) qui a été lancée par le gouvernement le 4 août 2010.

Le projet Régional, tel qu’approuvé dans le SDTAN de 2013, portait donc sur tout le territoire réunionnais hors St Denis.

Or, depuis 2010 :
l’opérateur ZEOP a déployé des réseaux FttH à Saint-Paul puis à Sainte-Marie. Le 7 avril, l’opérateur a annoncé vouloir couvrir un grand nombre de quartiers sur l’île de la Réunion ;

SFR Réunion, dans un communiqué de presse du 8 avril 2015, a annoncé vouloir déployer 230 000 prises FttH sur l’île de La Réunion ;
enfin, Orange, lors de la CCRANT (Commission Consultative Régionale pour l’Aménagement Numérique) du 9 avril 2015, a annoncé pouvoir déployer jusqu’à 80% des lignes réunionnaises.

Ces annonces de déploiement sont autant d’opportunités nouvelles pour le déploiement du très haut débit à La Réunion. Elles remettent toutefois directement en cause les déploiements d’initiative publique, la Collectivité ne pouvant intervenir dans les zones qui font l’objet d’une intention d’investissement privée.

Souhaitant cibler au mieux son action sur les territoires ne faisant pas l’objet d’intention de déploiements privés, la Région a mené mi-2015 une consultation préalable de l’ensemble des opérateurs présents sur son territoire.

Les opérateurs se sont positionnés à la fois sur des communes entières et sur certains quartiers. En octobre 2015, la synthèse des ambitions de déploiement, consolidée à la maille communale, était la suivante :








Les aides et services associés au thème de l’article :
T.I.C
Économie
Entreprise
Collectivité