/ Actualité / Toute l’actualité

Déviation Est de Saint-Pierre

Grand public Transport Grand chantier
14 septembre 2017
Documents associés
Bilan intermédiaire de la concertation publique de 2016
Dossier de concertation publique 2016
Déviation Est de Saint-Pierre - Panneau 3
Déviation Est de Saint-Pierre - Panneaux 1 et 2

Le projet de déviation Est de Saint-Pierre avance

Une concertation publique relative à ce projet s’est déroulée fin 2016.
La Région met à disposition du public les documents de cette concertation et son bilan provisoire approuvé le 29 août 2017.

Donnez votre avis
Afin de poursuivre la concertation tout au long du projet, le public est invité à déposer un avis en cliquant sur les boutons destinés à cet effet ou à écrire à Monsieur le Président de Région.

Le bilan final sera rédigé et diffusé avant lancement de l’enquête publique visant à déclarer le projet d’utilité publique.

 

1 RAPPEL DE L’HISTORIQUE ET DU CONTEXTE DU PROJET

1.1 Contexte

Le projet porté par la Région Réunion a pour objectif de réaliser une nouvelle infrastructure routière de liaison à 2 x 2 voies de déviation Est de la commune de Saint-Pierre. Il s’inscrit entre la déviation existante de Grands Bois et une future jonction à la RN3 au Nord de Bassin-Plat.
Les études visent à concevoir une liaison routière s’insérant au mieux dans le territoire, au service de celuici, en prenant en compte les enjeux humains, agricoles, fonciers et environnementaux.
Cette phase de concertation publique, menée par la Région Réunion, a permis :
- d’informer les habitants du territoire de la micro Région Sud sur le projet, ses variantes et ses enjeux ;
- de permettre à chacun de donner son avis sur le projet et les variantes proposées.
Le présent bilan de concertation vise à mettre en exergue les principales problématiques et thèmes abordés lors des réunions publiques ou via les avis recueillis sur internet ou sur le cahier de registre.


1.2 Historique

Depuis 1994, différentes études ont été menées sur le périmètre du projet :

- « Balance - Asile » devenu « Balance - Hôpital » ;
- « Déviation du quartier de Grands Bois (2 x 2 voies) » ;
- « Mise à 2 x 2 voies de la section Hôpital - Déviation de Grands Bois ».

Le présent projet de déviation Est de Saint-Pierre est né de la fusion de deux projets précédents :

- Le projet de liaison appelé « Balance - Hôpital », permettant le contournement de Saint-Pierre ;
- Le projet de mise à 2 x 2 voies de la liaison « Hôpital de Saint-Pierre - Grands Bois ».

La livraison de la déviation de Grands Bois en 2010 a mis en évidence la pertinence d’une réalisation concomitante des deux projets , afin de créer une route à 2 x 2 voies continue depuis l’échangeur de la Cafrine, jusqu’à la RN3.

La concertation publique menée en 2010 sur la liaison « Balance-Asile / Hôpital » a conclu sur le besoin d’approfondir le volet agricole. La Région a alors mandaté la Chambre d’Agriculture pour réaliser une étude afin d’établir un diagnostic agricole de la zone, parcelle par parcelle. En 2012, la Chambre d’Agriculture a proposé un tracé, basé sur le moindre impact agricole, la variante F. Cette variante a été intégrée dans les études préliminaires menées en 2013.

La concertation menée en 2016 a été conduite sur l’ensemble du périmètre d’étude, certaines variantes de la partie Ouest du projet ayant donc déjà fait l’objet de concertation.


2 CADRE RÉGLEMENTAIRE ET MODALITÉS DE LA CONCERTATION

2.1 Cadre réglementaire
2.2 Modalités de la concertation


3 BILAN DE LA CONCERTATION

3.1 Mobilisation du public
3.2 Synthèse des observations exprimées par écrit
3.3 Synthèse des observations exprimées les des réunions publiques
3.4 Réponses apportées par la Région aux avis


Pour voir l’ensemble des informations
Téléchargez les documents associés à cet article
(Bilan intermédiaire de la concertation publique de 2016)
Concertation publique sur la déviation Est de Saint-Pierre :


3.5 Conclusion

Cette concertation a permis de recueillir 280 avis (y compris pétitions) et les deux réunions publiques ont permis de réunir une soixantaine de personnes. En 2010, 21 remarques écrites et 7 courriers avaient été reçus. La participation du public a donc été importante lors de cette concertation 2016, particulièrement de la part des habitants de Bassin-Plat.

Les personnes s’étant exprimées sont majoritairement contre la réalisation de la déviation de Saint-Pierre en 2 x 2 voies (41%). Il est à noter que 43 % n’ont pas exprimé leur avis général sur le projet.

En outre, deux pétitions ont été émises : l’une par les résidents du lotissement Canne à Sucre au PK3 (18 signataires), l’autre rassemblant des habitants de Bassin-Plat et PK3 (120 signataires) ; plusieurs institutions ou organismes locaux : Chambre d’Agriculture, Société d’Aménagement Foncier et d’Établissement Rural (SAFER), Régiment du Service Militaire Adapté de la Réunion (RSMA-R), Association copropriétaire Résidence Canne à Sucre, Groupement Foncier Agricole Canabady, Centre Technique Interprofessionnel de la Canne à Sucre (CTICS), et Établissements Isautier, Association « Dévion pa n’import’ komen » , Association « Alternative Transport Réunion », Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et Syndicat du Sucre de la Réunion, ont également émis une contribution.

L’impact agricole est l’enjeu majeur qui a émergé de l’ensemble des avis, ainsi que les impacts sur les habitations et leur environnement (l’acoustique, le paysage, la qualité de l’air, la faune et la flore).

Des trois variantes proposées par la Région, la variante F’ est celle qui remporte la majorité d’avis favorable (33 %). La majorité des avis n’a toutefois pas exprimé de choix favorable à l’une des variantes (60%), et 5 % des avis exprimés sont favorables à la variante D, et 2 % pour le tracé A.

Il est à noter l’avis défavorable du CIRAD vis-à-vis de la variante F’ qui traverse son foncier. L’établissement rappelle les enjeux que revêt pour La Réunion et au niveau mondial, la station basée à Bassin Plat (conservation source de collections unique au monde de vanilliers, manguiers et letchis - station d’épidémiolo-surveillance faisant partie d’un réseau mondial - 50 ans de données sur des espèces plantées permettant d’alimenter la recherche pour l’amélioration des productions locales,...)

Des solutions alternatives ont été proposées, dont certaines peuvent être étudiées, mais soit elles ne répondent pas à l’objectif du projet de report de trafic en dehors de la ville, soit elles constituent des aménagements connexes et complémentaires au projet de déviation qui ne suffiront pas.

En particulier, le développement des transports en commun, largement plébiscité dans les avis reçus lors de cette concertation, constitue un objectif des projets menés par la Région et par la Ville, dont certains ont été réalisés (TCSP).

Est confirmée l’opportunité du projet, à consolider dans les conditions suivantes :

- mener une réflexion sur l’opportunité d’’intégrer les transports en commun au projet ;

- optimiser le projet (variante D) afin de minimiser l’impact paysager global et l’impact humain sur le quartier de Bassin-Plat pour l’intégrer au mieux dans son environnement ;

- éloigner le tracé de la zone habitée du PK3, dans le respect des règles géométriques et techniques routières, en particulier au regard des enjeux liés à la sécurité des usagers ;

- poursuivre les études concernant le milieu agricole et ses enjeux importants, afin de préparer le dossier de saisine de la CDPENAF ;

- poursuivre la concertation publique pendant les phases d’élaboration du projet et intégrer le bilan final au dossier d’enquête publique ;

- publier ce bilan intermédiaire et conserver un accès au dossier de concertation 2016, sur le site internet de la Région Réunion, lequel sera régulièrement mis à jour en fonction de l’avancement de l’avant-projet.

Concertation publique sur la déviation Est de Saint-Pierre :







Les aides et services associés au thème de l’article :
Transport
Grand chantier
Grand public