Retour

L’Aide à la Mobilité vers les Pays Etrangers (AMPE)

Etudiants Education Mobilité
1er juillet 2019

L’Aide à la Mobilité vers les Pays Etrangers n’est pas cumulable avec l’Allocation de Première Installation et les aides proposées par le Conseil Général.

Ce dispositif est incompatible avec le cursus CEGEP et les échanges universitaires, et est également non applicable aux pays de la Zone Océan Indien (Île Maurice, Les Comores, Madagascar, Mayotte et Les Seychelles et les pays du Moyen-Orient).

Cette aide n’est pas rétroactive mais renouvelable seulement s’il y a progression dans le cursus (Une année unique de redoublement est tolérée. Ainsi l’AMPE peut être attribuée pour une durée maximale de 5 ans).

Montant de l’aide : 2 300€ par semestre.

Durée d’attribution
• Cette aide est semestrielle sur une période maximale de 5 années d’études ;
• Aucune formation d’une durée inférieure à 6 mois n’est éligible à l’AMPE ;
• Aide non rétroactive mais renouvelable par semestre sous conditions de présentation des rel evés de notes et des attestations d’études ;
• Un redoublement est autorisé par année d’études dans la limite des cinq années d’études maximales prises en charge par le dispositif :
◦ Exemple 1 : un étudiant qui a redoublé sa première et deuxième année ne sera pris en charge que pour une année de L3 ;
◦ Exemple 2 : un étudiant qui a redoublé deux fois sa première année ne sera pas pris en charge pour son deuxième redoublement ; toutefois, il garde la possibilité de bénéficier de nouveau des deux années d’aides restantes en cas de progression dans son cursus initial ;
• Une réorientation est acceptée à la fin de la première ou deuxième année d’études, dans la limite des cinq années d’études prises en charge par la collectivité régionale ;
• Le montant maximal de l’aide régionale ne peut en conséquence excéder 23 000€ ( 5 années x 2 semestres x 2 300€) ;

Critères d’éligibilité
- Être de nationalité française ou ressortissant de l’Union Européenne ;
- Être âgé de moins de 34 ans au 31 août de l’année n+1 de la demande ;
- Avis d’imposition sur les revenus n-1, date de dépôt faisant foi. Exemple :
2018 sur 2017 si demande faite entre le 01/01/2019 et le 31/12/2019 ;
2019 sur 2018 si demande faite entre le 01/01/2020 et le 31/12/2020 ;

- Revenu imposables : (avant abattement et déduction) inférieurs à 5 337€/mois (majorés de 762€ par autre enfant à charge scolarisé – plafond maximal : 9 000€/mois) ;
- Statut étudiant : A justifier dans des cas particuliers hors formations universitaires (ex : Bts et Licence Pro) (boursier ou non boursier de la bourse nationale) ;
- Être inscrit dans un cursus de formation initiale d’enseignement supérieur public ou privé dont les formations sont sanctionnées par des diplômes visés par le pays d’études ;
- Ne bénéficier ni de revenus tirés d’une activité régulière ou occasionnelle, ni des allocations de chômage au moment de la demande de l’AMPE.

Sont notamment exclus :
- Les bénéficiaires des aides du Conseil Départemental
- Les apprentis
- Les bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation
- Les stagiaires de la formation professionnelle pris en charge par LADOM et/ou la Région Réunion pouvant prétendre à l’Allocation en Mobilité Spécifique (AMS)
- Les étudiants en formation aux CÉGEPS bénéficiaires de l’AMS (Diplôme d’Études Collégiales “DEC”).
- Les formations en alternance, par correspondance, préparation de concours (PE, PLP, CAPET, CAPES, AGRÉGATION) 
- Doctorat 
- Formation professionnalisante d’huissier de justice, d’avocat, de magistrature, etc.
- Les étudiants bénéficiaires de stages ou d’échanges universitaires (ex : ERASMUS +, ISEP, CREPUQ…) dans la même année universitaire. Une attestation de la part de la Direction des Relations Internationales (DRI) sera demandée
– Les étudiants en langues dont la formation n’aboutit pas sur un diplôme universitaire reconnu par les ministères compétents des pays d’accueil durant l’année de la demande ;
- Les certificats d’études délivrés par les universités et autres établissements d’enseignement supérieur

En cas de non-respect d’une de ces conditions, l’aide ne pourra pas être attribuée ou l’aide devra être reversée dans un délai d’un mois si un montant a déjà été versé.


DATES LIMITES

– La date limite de création de compte individuel est fixé au 28 février de l’année n+1 (ex : le 28 février 2020 pour l’année universitaire 2019/2020).

– La date limite de dépôt de dossiers en ligne est fixée au 31 mars de l’année n+1 (ex : le 31 mars 2020 pour l’année universitaire 2019/2020).

cachet de La Poste faisant foi.


Lien vers le formulaire en ligne :
Cliquez-ici







Les aides et services associés au thème de l’article :
Education
Mobilité
Etudiants