/ Actualité / Toute l’actualité

Bilan 2017 et Budget 2018

Grand public Grand chantier Culture Développement durable Education Transport Tourisme Économie
12 décembre 2017
Document associé
Bilan 2017 et Budget 2018 : Dossier de presse

Pour 2016-2021,
le projet de mandature se décline autour de 7 piliers porteurs, de deux exigences majeures :

- Le respect scrupuleux des engagements pris devant les réunionnais en décembre 2015 ;
- La poursuite d’une modernisation en profondeur et nécessaire de la réunion.

Ces exigences doivent cependant combiner l’ambition régionale défendue depuis 2010 pour le développement de notre territoire et la nécessité de s’adapter aux contraintes financières imposées par le gouvernement.

Depuis deux ans, l’équipe politique et les équipes administratives travaillent à la mise en oeuvre du projet. 2017 a poursuivi la mise en oeuvre de ce projet pour concrétiser les réalisations et produire des avancées réelles.


LES ACTIONS EN 2017

Parmi les temps forts en bref :

Pilier 1 : UN PASSEPORT RÉUSSITE POUR CHAQUE JEUNE RÉUNIONNAIS
- la livraison du lycée Nord

Pilier 2 : ENGAGER LA 2ÈME GÉNÉRATION DES GRANDS CHANTIERS
- la poursuite de la construction de la Nouvelle Route du Littoral avec la livraison du Viaduc de la Grande Chaloupe
- la livraison de la déviation Est de Saint-Joseph
- la poursuite du plan d’aides aux communes

Pilier 3 : ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES ET L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE
- le lancement du dispositif « Soutenir Accompagner Valoriser »
- la signature de la convention cadre « Tourisme Réunion » rassemblant tous les opérateurs du secteur
- la création du fonds de fonds « la Financière Région Réunion »
- la création de la « Garantie TPE Région Réunion »
- les journées de l’ancrage territorial

Pilier 4 : LIBÉRER LA TERRE RÉUNIONNAISE
- l’accueil de la Assemblée Aénérale nrg4SD et la seconde édition de la conférence Climat
- l’organisation du congrès mondial sur les baleines à bosse
- la 6ème édition du Pandathlon
- des actions concrètes pendant la semaine européenne de réduction des déchets

Pilier 5 : LA RÉUNION, NOUT’ CULTURE MÉTISS, NOUT’ FIERTÉ
- la promotion de la culture et du patrimoine réunionnais : fête du Maloya,...
- l’accompagnement des associations, des ligues et fédérations
- le soutien des jeunes sportifs de haut niveau

Pilier 6 : PLUS D’ÉGALITÉ DES CHANCES POUR LES FAMILLES
- la conférence partagée : compétences clés, apprentissages, émancipation éducative
- la poursuite du POP 2 intégrant un abonnement internet pour les familles les plus modestes

Pilier 7 : CAP SUR LE MONDE, CAP SUR L’OCÉAN INDIEN
- la poursuite du programme INTERREG V


LE BUDGET 2018
EN BREF

UN BUDGET AMBITIEUX DE PLUS DE 1 MILLIARD D’EUROS PRIVILÉGIANT L’INVESTISSEMENT POUR PERMETTRE LA RÉALISATION DU PROJET RÉGIONAL

Grâce à une gestion soucieuse de maintenir les grands équilibres, le budget primitif de la collectivité pour l’année 2018 reste offensif et sain malgré un cadrage national contraignant et le haut niveau d’intervention depuis 2010 :
- un budget maîtrisé qui s’inscrit dans le cadrage national instauré par la loi de finance 2018 ;
- un budget qui prend en compte les dispositions nationales en matière de transition énergétique ;
- une situation financière historiquement saine qui a toujours permis un budget volontariste .

UN BUDGET MAÎTRISÉ ET ADAPTÉ AU CADRAGE NATIONAL

Le budget 2018 est maîtrisé pour permettre la réalisation du projet de mandature.
C’est un budget respectueux des engagements pris auprès des réunionnais, un budget de soutien et d’accompagnement de tous les réunionnais. il privilégie l’investissement (56%) par rapport aux dépenses de fonctionnement (44%).
Un budget qui dépasse le milliard d’euros et qui respecte le cadrage national établit par la loi de finances 2018. ce cadrage prévoit :
- l’amputation des dotations à hauteur de 13 md€ sur une période de 5 ans (2018-2022) pour 319 collectivités,
- la limitation de la croissance des dépenses des collectivités (avec l’instauration d’un seuil de 1,2 %),
- le plafonnement de la capacité de désendettement des régions entre 8 et 10 ans.

La collectivité devra désormais évoluer dans le cadre de ce contexte encore plus contraint.

UN BUDGET INTÉGRANT LES DISPOSITIONS NATIONALES POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Dans le cadre de la transition énergétique, la collectivité appliquera localement les mêmes dispositions nationales dans l’esprit d’une convergence des prix des carburants comme stipulé dans l’article 9 de la loi de finances 2018.
Ainsi, la collectivité sera mettra en conformité avec le plan climat et selon son programme pluri-annuel énergétique.

UNE SITUATION FINANCIÈRE SAINE POUR UN BUDGET VOLONTARISTE

Depuis 2010, la collectivité maintient une santé financière saine.
le rapport annuel d’octobre 2017 de la Cour des Comptes relève une situation saine de la collectivité régionale.
- la Notation MOODY’S (A2) reste stable et « reflète des niveaux d’épargne solides, une gestion prudente et une dette saine ».




- Un budget ambitieux qui franchit le milliard pour la 3ème année consécutive
- Un budget qui favorise l’investissement avec 56% contre 44 % en fonctionnement.


Les 7 Piliers EN 2018

LE BUDGET 2018 DÉROULE LE PROJET DE MANDATURE SELON LES ENGAGEMENTS PRIS AUPRÈS DES RÉUNIONNAIS. LA MISE EN OEUVRE DES ACTIONS 2018 SE DÉCLINERA À TRAVERS LES 7 PILIERS DE LA MANDATURE.

PILIER 1 :
« un passeport réussite pour chaque jeune réunionnais » c’est une enveloppe
globale de plus de 169 millions d’euros pour 2018 ;

PILIER 2 :
« la 2ème génération de grands chantiers », mobilisera plus de 430 millions d’euros pour 2018 ;

PILIER 3 :
« libérer les entreprises, libérer les énergies », plus de 57 millions d’euros
consacrés ;

PILIER 4 :
« libérer la terre réunionnaise », un budget de 20 millions d’euros pour construire la réunion de demain ;

PILIER 5 :
« la réunion, nout’culture métiss, nout’ fierté », c’est plus de 21 millions d’euros consacrés à la culture et 5 millions d’euros au sport pour 2018 ;

PILIER 6 :
« plus d’égalité des chances pour les familles » avec un budget de plus de 71 millions d’euros pour l’année 2018 ;

PILIER 7 :
« cap sur le monde, cap sur l’océan indien », c’est plus de 1,7 million d’euros pour 2018 et 37,5 millions d’euros au titre du FEDER d’ici à fin 2018.

 

Télécharger le dossier de presse :
+ de détails ici

 
 

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Grand chantier
Culture
Développement durable
Education
Transport
Tourisme
Économie
Fonds Européen