/ Actualité / Toute l’actualité
Retour
nrl-viaduc-nouvelle-route-du-littoral-03-2-2-2.jpg

NRL - Un protocole d’accord signé avec l‘ensemble des acteurs : le chantier de sécurisation de la NRL se poursuit

Grand public Collectivité Grand chantier
18 octobre 2019

Le Président de la Région, le Président du Département et le Préfet ont participé ce vendredi 18 octobre à la Préfecture à une table ronde de coordination avec la plateforme regroupant les transporteurs, les jeunes agriculteurs, les représentants du groupement d’entreprises (GTOI, SBTPC et Vinci construction) et les partenaires financiers (Etat / Région / Europe) afin de poser les scénarii et perspectives d’achèvement du chantier de sécurisation de la Nouvelle Route du Littoral.
Pour mémoire, cette réunion fait suite à la décision du groupement, rendue publique fin septembre, d’ajourner les travaux de la seconde digue, entre La Possession et Grande Chaloupe, faute de matériaux jusqu’à l’exploitation de la carrière de Ravine du Trou et aux inquiétudes des acteurs locaux au premier rang desquels les transporteurs, les acteurs du BTP et les agriculteurs.
La collectivité a rappelé les engagements et les responsabilités des différents acteurs chacun à son niveau et sa forte détermination à terminer ce chantier dont 80% (9km) est en voie d’achèvement et devraient être réceptionnés fin 2020 et 2,7 km restent à réaliser. En tant que maître d’ouvrage, la priorité de la collectivité régionale reste la sécurisation de cet axe qui concerne 80 000 usagers/ jour.

Le chantier de sécurisation de la NRL se poursuit

Les acteurs réunis ce jour à la Préfecture ont signé un protocole de sortie de crise. Parmi les principaux points actés :

- L’objectif est de terminer le chantier de la NRL dans les délais les plus resserrés possible et à un coût acceptable pour le maître d’ouvrage.
- La réalisation de la digue de 2,7 km entre la Grande Chaloupe et La Possession, qui est la solution retenue, privilégiera les approvisionnements en ressources locales, incluant les andains et l’épierrage
- Un espace de travail réunissant le maître d’ouvrage et le groupement sera ouvert sous l’égide du secrétaire d’Etat chargé des transports, pour étudier toutes les solutions et aboutir sous un mois à la meilleure solution opérationnelle. Les capacités financières et les contraintes juridiques du maitre d’ouvrage seront prises en compte.

1- Le groupement mettra à profit ce délais pour continuer à organiser la poursuite du chantier en s’appuyant sur le comité de suivi des protocoles « andains » et « épierrage ».

Les signataires : le Préfet, le Président de la Région, le Président du département, le représentant du groupement des entreprises, la FRBTP, la plateforme syndicale, le président de la FNTR, le président de la FIOI, le représentant de la CGTR le président de l’OTI, de représentant des JA,








Les aides et services associés au thème de l’article :
Grand chantier
Grand public
Collectivité