/ Actualité / Toute l’actualité
Retour

Mise en service de la voie régionale RN2

Grand public Transport
25 mars 2019

TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS

du PR 19+400 (échangeur Ste Suzanne) au PR 17+500 (échangeur Franche Terre)

La Région Réunion a en charge la politique des déplacements et des transports et s’emploie à
développer et aménager les Transports en Commun en Site Propre (TCSP).

Pour dynamiser davantage les transports en commun, la commission permanente de la Collectivité Régionale a
ainsi acté, le 29 novembre 2016, la réalisation d’une voie réservée et partagée permettant aux transports en
commun de circuler sur l’ancienne Bande d’Arrêt d’Urgence (BAU) élargie de la RN2 entre les échangeurs de
Sainte-Suzanne et Franche Terre.
Après plusieurs mois de travaux, cette voie régionale sera mise en service ce mardi 26 mars 2019.

Les travaux entrepris par la Direction de l’Exploitation et de l’Entretien de la Route (DEER) ont ainsi consisté
à :
- Élargir l’ancienne Bande d’Arrêt d’Urgence (BAU) sur 2 km en ligne droite entre les échangeurs de
Sainte-Suzanne et Franche Terre, en une voie de largeur minimale de 3,50 m pouvant accueillir la
circulation des véhicules de transports en commun (ligne régulière ou affectée aux scolaires ou
touristes), véhicules de secours et des forces de l’ordre, véhicules d’exploitation des Routes en
intervention, taxis et véhicules transportant des handicapés conventionnés par des organismes certifiés
(seulement en cas de congestion de la section courante).

- Réaliser une piste cyclable côté mer (séparée de la circulation générale), d’une largeur minimale de
3,50 m pouvant accueillir la circulation en double sens des cycles et des piétons (et autres modes
actifs). Cette piste cyclable est intégrée au réseau structurant les déplacements au niveau régional
qu’est la Voie Vélo Régionale (VVR).

- Rétablir la transparence hydraulique des ouvrages traversés.

- Dans le sens Saint-Denis/Saint-André : gain d’une surlargeur au bénéfice d’une bande d’arrêt
d’urgence pouvant atteindre ainsi un minimum de 2,5 m.

Cette configuration permet de conserver la fonction de BAU conférée à cette partie de la chaussée en situation
d’urgence, tout en offrant aux bus la possibilité de circuler sans contraintes entre les échangeurs de Sainte-
Suzanne et Franche Terre dans le sens Sainte-Suzanne/Saint-Denis. Le choix de prioriser ce sens de circulation
a été fait suite au constat de congestion fait par les services quotidiennement et répond aux recommandations
techniques extraites du guide technique du CEREMA - Voies Structurantes d’Agglomération - « Aménagement
des voies réservées aux services réguliers de transports collectifs » - avril 2017.

A noter la réglementation de la circulation suite à la création d’une voie réservée et d’une piste cyclable qui
suit :

1- D ans le sens Est vers Nord :
- La vitesse maximale autorisée sur cette voie réservée est de 70 km/h mais en situation de congestion
sur la section courante, la vitesse maximale autorisée sera abaissée à 40km/h ;
- La vitesse maximale sur les deux voies de la section courante hors voie réservée partagée en BAU reste
fixée à 110km/h du PR19+400 au PR17+800 et à 90km/h à partir du PR 17+800 ;
- U niquement durant la campagne sucrière (période de coupe de la canne), la circulation des engins
agricoles transportant des cannes est autorisée et se fera obligatoirement sur la voie réservée du lundi
au vendredi de 5h à 16h30 et le samedi de 5h à 12h ;
- La circulation des piétons et cycles est strictement interdite sur les voies de la section courante comme
sur cette voie réservée ;
- En mode dégradé en situation d’urgence, la voie sera utilisée en BAU.

2 - D ans le sens Nord vers Est :
- La circulation des piétons et cycles est strictement interdite sur les voies comme sur l’accotement ou
Bande Dérasée de Droite (BDD) à l’exception, pour les piétons, de situations d’urgence découlant du
fait que le piéton était un usager initialement motorisé qui s’est retrouvé en panne ou accidenté.

3 - Sur l a Voie Vélo Régionale (VVR), piste bidirectionnelle nouvellement créée longeant la RN2 côté
mer depuis les bretelles des échangeurs :

- Seule la circulation des piétons et cycles et autres modes actifs non motorisés est obligatoire et ce, pour
les deux sens de circulation ;
- Pour raison de maintenance, de contrôle ou d’inspection, seule la circulation de véhicules de service de
la Région, ou ceux des entreprises missionnés pour réaliser des prestations sera autorisée.


Pour rappel
La Région Réunion a la gestion des déplacements et transports depuis le transfert des routes nationales par la
loi n°2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales (antérieurement, la loi n°2000-
1207 du 13 décembre 2000 d’orientation relative à l’Outre-Mer prévoyait le transfert aux régions des routes
nationales après décret) et le décret n°2007-424 du 23 mars 2007 relatif au transfert de l’ensemble du réseau
des routes nationales de La Réunion de l’ancienne entité « DDE » au Conseil Régional de La Réunion.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Transport
Grand public