/ Actualité / Toute l’actualité

Les 20 ans d’innovation avec le concours i-LAB

Entreprise Collectivité Économie Numérique
19 octobre 2018

Ce jeudi 18 Octobre au Moca, a eu lieu le lancement de la 20e édition du plus grand concours d’innovation de France I-Lab en présence de Pierre-Louis AUTIN de Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation du Ministère de l’enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, de Vincent Payet, Vice-Président de La Région Réunion délégué à l’innovation et du Préfet de La Réunion, Amaury de Saint Quentin. Ce concours permet de mettre en lumière l’engagement du territoire réunionnais dans les innovations.

Depuis 1999, le Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes a permis la création de plus de 1800 entreprises. Véritable tremplin pour les jeunes talents et l’innovation, il assure avec succès son rôle de détection de projets de création d’entreprises innovantes. Il constitue le premier dispositif d’amorçage en France, avec un montant d’aide distribué par projet qui peut s’élever à 450 000 euros.


Cette 20e édition d’i-Lab était l’occasion :
– de célébrer les 20 ans de l’incubateur régional de la recherche publique,
– de valoriser 20 ans de grande transformation et la richesse des innovations territoriales
– ainsi que de mettre en lumière l’engagement du territoire réunionnais dans les innovations(publiques, scientifiques, entrepreneuriales, associatives…)

À La Réunion, 33 lauréats ont été primés depuis 1999, 28 lauréats « Emergence » et 5 lauréats « Création-Développement ».

Des entreprises telles que REUNIWATT, TORSKALL, VITRORUN, STEMCIS… ont été primées. Ces belles réussites démontrent qu’i-Lab apporte une réponse adaptée aux besoins de financement des entrepreneurs et confortent dans l’idée que ce concours est un outil unique pour détecter les entrepreneurs qui traitent les défis de La Réunion. En effet, l’analyse des domaines d’excellence des lauréats I-lab de La Réunion montre que les entreprises innovent pour apporter des solutions aux priorités du territoire, en santé, en énergie, sur le numérique, l’environnement, la production/transformation durable des aliments.

Un projet réunionnais lauréat d’ILab 2018 : Préindustrialisation des extraits végétaux développés par Oenotropic Innovation de Sacha BAUDOIN

Oenotropic Innovation a développé une nouvelle solution destinée au traitement préventif de l’instabilité protéique des vins blancs et rosés. Cette nouvelle solution se substitue au traitement à la bentonite qui engendre actuellement des pertes volumétriques et économiques importantes pour le viticulteur. Dans le monde, les pertes volumétriques annuelles dues à ce traitement représentent l’équivalent de la production annuelle néo-zélandaise de vin blanc. En plus de limiter les pertes quantitatives associées au traitement à la bentonite, la solution développée par OEnotropic Innovation aura également un impact organoleptique positif en réservant les arômes du vin et un impact environnemental positif en réduisant la quantité de bentonite usagée. Oenotropic Innovation a également acquis un savoir-faire pour le développement d’extraits végétaux destinés à accroître la fraîcheur aromatique des bières et vins.

Vincent Payet a salué l’importance de ce concours pour le tissu économique réunionnais et à rappeler que « la Région Réunion accorde une importance si cruciale à la question de l’innovation sociale. Au-delà des prouesses techniques, l’innovation n’a de sens que si elle est construite avec et pour les usagers, qu’elle rend la vie meilleure. Pour relever le pari de l’innovation, nous devions créer un cadre propice, structurer un écosystème performant capable de faire émerger une multitude d’idées et de projets et de les transformer rapidement en solutions singulières, différentiantes, adaptées aux besoins des usagers. Cet objectif est au cœur de la stratégie de spécialisation intelligente, dite S3, portée avec l’Etat, le Conseil Régional et la totalité des acteurs de l’innovation. »


Dans l’optique de susciter l’émulation des entreprises et l’envie de créer et d’innover, La Région Réunion et l’Etat mobilisent plus de 139 millions de FEDER au service de la recherche et de l’innovation. C’est ainsi près de 12 millions d’euros qui sont consacrés jusqu’en 2020 au financement des entreprises innovantes.

Le Vice-Président a aussi évoqué une adaptation des outils du territoire aux besoins des innovateurs. « La Région Réunion a ainsi engagé en 2017 une démarche de design de services qui a permis à plusieurs dizaines d’entrepreneurs d’exprimer leurs points de douleur et leurs souhaits d’évolution. »
De nouvelles alternatives ont été menées dernièrement pour répondre aux besoins de financement des entreprises innovantes.

La Région Réunion et la Banque Européenne d’Investissement ont dédié 50 millions d’euros à la création d’un fond de fonds, la Financière Région Réunion. Ce fonds propose déjà des prêts à taux réduits pour nos entreprises et très bientôt des outils de renforcement des fonds propres des entreprises innovantes.

Enfin, pour permettre à ces entreprises de croître rapidement, d’explorer de nouveaux marchés et de trouver les ressources qui leur manquent localement, la Région Réunion à travers son agence d’innovation Nexa accompagne les innovateurs du territoire pour intégrer les meilleurs écosystèmes mondiaux, dont la Station F à Paris.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Économie
Numérique
Entreprise
Collectivité