/ Actualité / Toute l’actualité

Campagne d’apprentissage 2018

Apprentis Jeunes Etudiants Formation
22 août 2018
Document associé
Dossier Presse : Campagne d’apprentissage 2018

CAMPAGNE D’APPRENTISSAGE

Du 15 juin au 15 novembre 2018, la campagne de signature des contrats d’apprentissage se poursuit.
Du niveau V au niveau I, l’apprentissage mène ainsi à plus de 250 diplômes à La Réunion, répartis sur une quarantaine de sites de formations, proposés par 12 CFA financés par la Région :
 

- CFA Agricole de Saint Paul,
- CFA Agricole de Saint Joseph,
- CFA Commerces et Services, Industrie et BTP de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion,
- CFA Centhor de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion,
- CFA de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de La Réunion,
- CFA de l’Université de La Réunion,
- CFA Académique,
- CFA de la Fédération des Maisons Familiales Rurales (FMFR),
- CFA de l’Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique (OGEC),
- CFA de la SPL AFPAR,
- UFA Apprentissage-Réunion-Formation (APRUN),
- CFA de l’Association pour la Formation aux Métiers de l’Aérien (AFMAé).

LES CHIFFRES
19 nouvelles sections proposées en 2018
+ de 250 formations financées par la Région
12 CFA agréés
4 646 apprentis en 2017
+ de 100 M€ consacrés à la formation et à l’apprentissage chaque année par la Région



LES NOUVELLES FORMATIONS EN 2018
PLUS DE 19 NOUVELLES SECTIONS SONT PROPOSÉES CETTE ANNÉE

CFA Site Intitulé du diplôme Niv. Effectifs
CCIR CS Saint-Pierre Consultant recrutement II 10-14
ESRN Master Management et entrepreneuriat de projet numériques (BAC +5) I 8-16
CFA MFR MFR Plaine des palmistes Certificat de spécialisation Production, transformation, vente de produits fermiers IV 8–12
CFA Académique LP Roches
Maigres
Brevet professionnel – métiers de la piscine IV 8–10
CMAR CFA de Sainte- Clotilde Bac Pro Boucher charcutier traiteur IV 8–12
TP Pizzaiolo / Pizzaiola V 8-12
Mention complémentaire – Pâtisserie Boulangère V 8-14
Saint-Pierre TP Pizzaiolo / Pizzaiola V 8-12
Mention complémentaire – Pâtisserie Boulangère V 8–12
TP Technicien supérieur géomètre topographe option Entreprise de travaux publics III 8–12
Saint-André TP Poseur de menuiseries et d’aménagements intérieurs V 8–12
TP Technicien d’équipement et de maintenance de piscines IV 8–12
Mention complémentaire Vendeur spécialisé en produits techniques pour l’habitat IV 8–12
Saint-Gilles les Hauts> Certificat technique des métiers auxiliaires en prothèse dentaire V 8–12
Saint-Paul Saint-Paul BTSA Agronomie – productions végétales III 10–12
CS Conduite de production en agriculture biologique et commercialisation IV 10–12
CS Constructions paysagères IV 12–15
CFA UR SUFP – UFR des
Sciences de l’Homme et de l’Environnement
Licence professionnelle Technico Commercial, métiers de l’immobilier II 20–25
SUFP – UFR Droit et Economie Master 2 Droit Public I 10–20




LES SECTEURS DE FORMATION PRIORITAIRES

Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’orientation Professionnelle (2018-2022), qui a été élaboré en concertation avec les acteurs de la formation et du monde économique, fixe les axes principaux de la politique qui est menée en matière de formation professionnelle.

Tous les efforts de la collectivité porteront sur les secteurs d’activité créateurs d’emplois durables et de qualité tels que :
- Le numérique,
- La transition écologique et énergétique (dont bio-économie, biotechnologies et architecture tropicale),
- Le tourisme,
- Le BTP,
- Le transport logistique,
- L’optique lunetterie,
- Le sanitaire – médico social et social,
- Le sport et l’animation,
- L’automobile,
- Art du spectacle et activités culturelles, - L’immobilier,
- L’aéronautique,
- Le maritime,
- L’agriculture,
- L’économie sociale et solidaire,

L’année 2018 s’inscrit totalement dans le prolongement de la stratégie affichée de la collectivité depuis 2010, à travers la modernisation de l’offre de formation en apprentissage et la poursuite des dispositifs destinés à maintenir la dynamique observée en faveur de l’apprentissage.

Le développement des formations par apprentissage doit répondre à des exigences fondamentales :
➜ Faire évoluer les perceptions, les représentations et les comportements d’orientation, vers ce type de formation en favorisant notamment, chez les jeunes et les entrepreneurs, les perspectives d’emploi au travers de l’apprentissage,

➜ Veiller à assurer l’équilibre et la cohérence de la carte pédagogique afin d’éviter les systèmes de concurrence, notamment entre les différentes formations,

➜ Accompagner l’élévation du niveau de qualification et de l’offre de formation en faveur des jeunes Réunionnais dans les secteurs porteurs,

➜ Contribuer à l’aménagement et à l’attractivité du territoire en développant une offre de formation innovante et en adéquation avec les besoins économiques,

➜ Favoriser la sécurisation des parcours individuels, l’adéquation du triptyque formation-jeune-entreprise et l’innovation pédagogique afin :
- d’assurer une dynamique de formation chez les jeunes.
- d’accroître l’intégration positive des jeunes en entreprise et en CFA
- de limiter les ruptures de contrat,
- de développer l’accès au contrat d’apprentissage notamment des publics porteurs d’un handicap.


L’APPRENTISSAGE, VÉRITABLE PASSERELLE VERS L’EMPLOI


La réussite de notre territoire passe incontestablement par la réussite de la jeunesse réunionnaise.
Ainsi, la collectivité place la formation et l’insertion professionnelle des jeunes au coeur de ses préoccupations.

À travers sa politique de formation professionnelle, la Collectivité a fait le choix d’intensifier son effort de qualification envers les jeunes, notamment par le développement de l’apprentissage qui est une véritable passerelle vers l’emploi.

En effet, le contrat d’apprentissage permet aux jeunes de suivre une formation tout en travaillant en alternance au sein d’une entreprise, ce qui leur permet d’être opérationnels sur le marché du travail dès l’obtention de leur diplôme.

Aussi, la Région Réunion est amenée à mettre en place les moyens nécessaires qui en découlent :
l’ouverture de nouveaux CFA et sections d’apprentissage,
l’ouverture de nouvelles formations en apprentissage en cohérence avec la demande économique.
l’accompagnement financier du développement du dispositif,
le versement des primes aux employeurs d’apprentis, pour soutenir et accompagner l’effort de formation des entreprises,
le versement des aides au petit équipement des apprentis,
le financement des programmes d’investissements des centres,
la modernisation et la réhabilitation des structures,
la lutte contre les ruptures de contrat,
le renforcement de l’accès à l’apprentissage aux personnes handicapées,
le développement de l’apprentissage dans la fonction publique.


L’APPRENTISSAGE EN DÉTAIL

Le contrat d’apprentissage est un contrat à durée indéterminée ou déterminée de type particulier qui permet d’acquérir en alternance une formation débouchant sur une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au Répertoire National des Certifications professionnelles (RNCP).

Plus de 250 formations en apprentissage sont financées par la Région Réunion.

L’apprentissage intègre tous les niveaux de qualification et permet la formation d’apprentis du Niveau V au Niveau I.

➜ Les avantages de l’apprentissage
• un contrat de travail
• une rémunération
• un diplôme ou un titre reconnu allant du CAP au diplôme d’ingénieur (du Niveau V au niveau I)
• une expérience professionnelle

➜ Qui peut entrer en apprentissage ?
L’apprentissage s’adresse aux filles et garçons et concerne tous les niveaux de formation. La condition indispensable est d’avoir entre 16 et 25 ans. Une dérogation est possible dans certains cas :
• les jeunes âgés d’au moins 15 ans s’ils justifient avoir accompli la scolarité du 1er cycle de l’enseignement secondaire,
• au-delà de 25 ans pour les travailleurs handicapés,
• accessible aux salarié(e)s de plus de 26 ans quand ces derniers ont un projet de création ou de reprise d’entreprise dont la réalisation nécessite l’obtention d’un diplôme ou titre visé.


ENTREPRISES, JEUNES :
LES AIDES MISES EN PLACE


AIDES AUX ENTREPRISES
En embauchant un apprenti, une entreprise peut bénéficier, sous certaines conditions, de nombreuses aides cumulables en 2018.

Les aides de la Région en faveur des entreprises :

L’aide à l’embauche :
915 euros par apprenti(e) recruté(e) par les entreprises de 20 salariés maximum (sous réserve de validation des contrats). Cette aide est réservée aux recrutements des jeunes qui, à la conclusion du contrat, ne sont titulaires d’aucun diplôme ou titre homologué de niveau IV.

Soutien à l’effort de formation :
(Sous réserve de validation des contrats)
• 1 830 euros par an pour les apprenti(e)s ayant moins de 18 ans à la signature du contrat
• 2 135 euros par an pour les apprenti(e)s ayant 18 ans ou plus

Ces montants sont majorés de 7,62 euros par heure de formation supplémentaire effectuée dans l’année du cycle de formation au-delà de 600 h, dans la limite de 200 h. Cette aide peut être versée pour un jeune terminant une dernière année du cycle de formation commencé chez un autre employeur (ou pour un cycle complet d’au moins un an) ou pour toute prolongation de contrat suite à un échec à l’examen.

Ces primes sont versées sous réserve que le jeune ait accompli la totalité des heures de formation prévues au CFA.

Les aides de la l’État en faveur des entreprises :

• Entreprises de moins de 11 salariés au 31 décembre 2017 (non compris les apprentis) :
- Aide forfaitaire « TPE Jeunes apprentis » de 1100 € par trimestre, pour le recrutement d’un apprenti mineur, (validation d’un formulaire pré-rempli sur le portail de l’alternance). Cette aide équivaut à la prise en charge de la rémunération de l’apprenti pour sa première année de formation.
- exonération des cotisations patronales (excepté celles dûes au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles) et salariales d’origine légale et conventionnelle imposées par la loi.
• Autres entreprises :
- exonération des cotisations sociales salariales et des cotisations patronales de sécurité sociale
• Crédit d’impôt compris entre 1600 et 2200 euros pour l’embauche d’un(e) apprenti(e) préparant un diplôme d’un niveau inférieur ou égal à un Bac +2.

Il concerne uniquement la première année de formation.

LES FRAIS DE FORMATION

- La formation est gratuite pour l’apprenti (en dehors du transport, de l’hébergement et de la restauration).

Le POP (Plan Ordinateur Portable) de la Région :
Aide à l’achat d’un équipement numérique d’une valeur de 500 euros. Les apprentis éligibles au cadre d’intervention du POP doivent en formuler la demande au CFA lors de leur inscription ou télécharger le formulaire sur le site de la Région. Le bon POP est valable auprès des revendeurs informatiques agréés par la Région.

LES AIDES À LA RESTAURATION ET À L’HEBERGEMENT

- L’aide de la Région Réunion aux CFA qui disposent d’un service de restauration et d’hébergement est versée aux organismes de formation. Le tarif appliqué aux apprentis est déduit de l’aide de la Région. La Région Réunion supporte à sa charge le différentiel.

Une aide à l’hébergement est versée au CFA pour les internes.

AIDE À L’ACHAT DU PETIT MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE
L’aide est accordée par la Région sous forme de forfait par filière de formation pour la première année de formation :

FILIÈRES DE FORMATION FORFAIT
ALIMENTATION 215,00€
BÂTIMENT 162,00€
HYGIÈNE/SOINS À LA PERSONNE 240,00€
MÉTAUX MÉCANIQUE 192,00€
ÉLECTRONIQUE-ÉLECTRICITÉ 200,00€
BOIS 200,00€
CUIR TEXTILE 84,00€
ARTS ET ARTS APPLIQUÉS 160,00€
AGRICULTURE 144,00€
TERTIAIRE 160,00€
TOURISME RESTAURATION> 224,00€
SÉCURITÉ 190,00€
SPORT 240,00€








Les aides et services associés au thème de l’article :
Formation
Apprentis
Jeunes
Etudiants