/ Actualité / Toute l’actualité

21 lycéens réunionnais sélectionnés pour l’oral d’admission à Sciences Po

Lycéens Education Mobilité
19 avril 2018

Partenariat avec les Instituts d’Études Politiques
« Convention Éducation Prioritaire »

Yolaine COSTES, Vice Présidente de la Région, déléguée à la mobilité, a rencontré ce
jour, en Hémicycle de l’Hôtel de Région, les 21 lycéens réunionnais sélectionnés pour l’oral
d’admission à Sciences Po, dans le cadre de la "Convention Education Prioritaire" (CEP)
en présence du Rectorat, des lycées signataires de la Convention et de l’Association des
anciens étudiants de Sciences Po.

La Vice Présidente a tenu à féliciter ces jeunes et à souligner l’excellence de leurs
prestations à l’occasion de la première étape locale de sélection de la voie CEP de
Sciences Po. Ces résultats sont aujourd’hui le fruit du travail des lycéens ainsi que de
l’accompagnement des parents, des chefs d’établissement, des équipes pédagogiques et
des jurys qui les ont soutenus et sélectionnés pour ce dernier oral d’admission prévu en
Métropole prochainement.

La collectivité accompagne ces jeunes, depuis 2012, dans le cadre d’un partenariat –
Sciences Po Paris, Région, lycées et Rectorat - dans leur déplacement, pour l’oral
d’admission et intervient également financièrement dans la scolarité des étudiants lauréats.

Les "Conventions Éducation Prioritaire" conclues avec les lycées sont une voie alternative
de recrutement destinée aux élèves méritants, scolarisés dans des établissements en
Réseau d’Éducation Prioritaire partenaires de Sciences Po. Les lycées signataires de la
Convention à La Réunion sont : Sarda Garriga, Georges Brassens, Jean Hinglo, Trois-Bassins et Pierre Poivre.

Quatres voies de sélection à Sciences Po existent :
- Le concours général
- L’admission directe sur mention "Très Bien"
- La procédure internationale
- Les Convention Éducation Prioritaire (CEP).

L’action des CEP vise à rétablir l’égalité des chances en luttant contre quatre obstacles
majeurs (le manque de moyens financiers, l’absence d’une information spécialisée, le biais
social lié à la nature des épreuves de sélection, le phénomène d’autocensure). Avec un
taux de sélection de 16.5%, la procédure CEP connaît une sélectivité comprise entre celle
de l’admission sur dossier mention Très Bien (22%) et celle de l’examen écrit (11.5%).

Depuis la mise en place de ce partenariat en 2012, 25 lycéens réunionnais ont été admis
suite à l’oral final via cette voie de sélection CEP.

Les conditions d’éligibilité des lycées à la signature de CEP :

- être considéré prioritaire par le rectorat au regard de la sociologie des élèves (taux de
boursiers) et des espaces géographiques économiquement en difficulté
ou
- compter parmi les lycéens de l’établissement, une part d’élèves de professions
catégories socio-professionnelles de revenus modestes, supérieures de 70% au moins à la
moyenne nationale
ou
- compter une part de lycéens issus de collèges classés en ZEP, REP, en zone de
prévention de la violence.

Les étapes de sélection des futurs étudiants via la voie CEP :

- Une première épreuve au lycée : chaque candidat doit réaliser un dossier de presse sur
le thème de son choix. Ce travail est présenté au printemps à un jury d’admissibilité.
- Une épreuve orale d’admission sur place de 30 à 40 minutesdevant un jury d’admission
composé de 5 personnalités (professeurs des universités, cadres dirigeants, hauts
fonctionnaires, enseignants et membres de la direction de Sciences Po, personnalités
invitées).

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Education
Mobilité
Lycéens