/ Actualité / Journal

19 plantes locales à la Pharmacopée française

Grand public Santé
21 juin 2018

La pratique des soins par les plantes péi sont encore très ancrées dans les familles réunionnaises. L’inscription de 19 plantes à la Réunion à la liste nationale des médicaments assure une reconnaissance officielle des savoirs faire traditionnels et patrimoniaux. Cette reconnaissance ouvre de nouvelles perspectives de valorisation économiques de la biodiversité réunionnaise dans le domaine du bien-être et de la santé. Exemples.

LES PLANTES MÉDICINALES À USAGE TRADITIONNEL

©DR



LE FAHAM



Feuilles

Problèmes respiratoires (asthme), grippe ou divers problèmes gastriques (douleur ou les brûlures d’estomac), facilite la digestion.

©DR



JAMBLON



Graines et fruits mûrs

Anti-inflammatoire, antidiabétique, anti-diarrhéique, antiallergique, antimicrobienne, diurétique. Peut être utilisé par les personnes suivant un traitement contre le diabète.

©DR



AYAPANA



Feuilles

Digestion, cicatrisant. À boire après les repas ou aux premiers symptômes de l’indigestion ou brûlures d’estomac.

LES PLANTES À USAGE CUTANÉ

©DR



BOIS DE QUIVI



Tige feuillée

Affection cutanée (gale, furoncle), circulation sanguine, antihypertensive, emménagogue. En décoction à boire matin et soir.

©DR



BOIS DE JOLI COEUR



Feuilles

Aussi appelé Bois de mangue marron. Acné, dermatoses. À consommer avec précaution. En usage externe (compresse), il peut traiter l’acné juvénile.

Source : Association pour les plantes aromatiques
et médicinales de la Réunion (APLAMEDOM)
PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Santé
Grand public