/ Actualité / Journal

Par-delà le tablier

Etudiants Grand chantier
7 juillet 2017

Les 36 futurs jeunes Ingénieurs CHEC venus de Paris étaient sur l’île à la découverte du savoir-faire Réunionnais en matière de construction.
Points forts de ces découvertes : le chantier de la NRL, particulièrement le viaduc de la Grande Chaloupe et la carrière d’extraction de Cambaie.
Passage à l’intérieur du tablier du viaduc de la Grande Chaloupe...

Chaque année, le pôle Voyage de Fin d’Études du Centre de Hautes Études en Construction organise des visites de chantiers dans le monde, en fonction
des grands projets et des possibilités de les voir, notamment avec des entreprises
françaises.

Cette année, dans le cadre de leur voyage de fin d’études, les élèves ingénieurs du CHEC ont choisi La Réunion comme terrain d’apprentissage.


« Le choix de La Réunion a surtout été motivé pour la route du littoral. C’est un chantier de grande ampleur. Quand on est dans le milieu, on a forcément déjà entendu parler du chantier de la NRL. C’est toujours impressionnant de voir la synergie qui se met en place autour d’un projet d’une telle ampleur.
Il y a tout sur ce chantier : la digue, le viaduc, l’aspect environnemental, le béton,
le métal...il y a différents corps de métiers représentés. On a tous des parcours différents, le chantier de la NRL permet vraiment de voir un peu tout ce qui se fait. C’est un beau projet. Pour le métal en particulier, il y a l’avant-bec du pont en métal du chantier qui est intéressant à étudier »
, explique Lucas Lassonery,
étudiant spécialisé construction métallique.


Au programme de leur visite : une centrale à béton, une aire de préfabriqués, la carrière d’extraction de Cambaie, le Viaduc de la Grande Chaloupe, une médiathèque en structure bois.


Safia Abouelfaraj, étudiante spécialisée en ouvrages béton est très enthousiaste
« C’est la 1ère fois que je viens à La Réunion. En terme de localisation, j’adore ! D’un point de vue pédagogique, ça complète ma formation. Le chantier de la NRL est très intéressant, à la fois par les différents aspects techniques du chantier mais aussi par la rencontre avec les responsables techniques et administratifs du projet. On a été impressionnés par l’ampleur du chantier. »


Une visite qui a permis aux élèves de voir la concrétisation des projets et les différences entre les projets d’études à l’école et les réalisations réelles. Outre les différentes phases du chantier NRL, ils ont pu rencontrer et échanger avec les entreprises qui peuvent témoigner de l’activité des travaux publics à
La Réunion.


Le CHEC, le Centre des Hautes Études de la Construction, a été fondé en 1957 par les fédérations d’entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics pour permettre à de jeunes diplômés d’acquérir les compétences nécessaires à la pratique du projet de construction en entreprise, afin d’être directement opérationnels, y compris sur la conception des ouvrages de haute technicité. Les connaissances acquises lors de la formation initiale sont tout d’abord mises en oeuvre, dans le cadre de séances de travaux dirigés, qui constituent déjà une confrontation avec les situations de projet (réalisation de descentes de charges, études de dimensionnements, conception de câblages de précontrainte).
La validation des compétences fait largement appel à la réalisation de projets professionnels réalisés en groupes de trois élèves, ce qui permet également l’apprentissage des relations internes à l’entreprise et du travail en équipe.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Grand chantier
Etudiants