NRL à 2 milliards : roul pas nou

5 janvier 2018

Les beaux discours entendus en début de mandature sur la NRL laissent place aujourd’hui à la réalité. Cette route, connaît un engagement de 2 milliards € (pour le moment !), dont 963 M€ ont déjà été payés. Seulement un quart du chantier est sorti de terre.

En 2018, la dette régionale va frôler le milliard € avec plus de 985 M€. La digue devant coûter 870 M€, la réalité du coût du chantier serait de 2,5 milliards ou 3 milliards €.

Après avoir augmenté la taxe sur les cartes grises de 31 % pour payer les dépenses de la NRL, les Réunionnais vont encore mettre la main à la poche avec l’augmentation de la Taxe Spéciale de Consommation sur les Carburants. Cette augmentation rapportera + 16,5 M€ à la Région. Chaque automobiliste qui fera son plein va payer directement une partie de la construction de la NRL.

Ces augmentations représentent bien un péage qui ne dit pas son nom.

Cette situation, bien que prévisible, mais systématique niée par la majorité, entraine des baisses dans les investissements 2018 :
- Formation professionnelle : -72% (39M€ à 11 M€)
- Action économique : - 57,8 % (45 M€ à 19 M€)
- Aménagement du territoire : -33 % (33 M€ à 22 M€)

« La NRL ne coûtera pas un euro de plus par rapport à ce qu’il est prévu !  ». Cette affirmation, ou plutôt ce mensonge, nous l’avons maintes et maintes fois entendus dans la bouche de Didier Robert. Comme un joueur de poker, il a bluffé les Réunionnais, ce n’est pas son argent qu’il perd, mais bien celui d’une population qui se rend compte de plus en plus des dépassements de budget.

Huguette BELLO
Groupe Le Rassemblement