Tourisme, emploi et formation au coeur de la commission permanente

Le 6 août 2010
La commission de ce mardi 3 août a été présidée par Jean-Louis Lagourgue. Elle a étudié des dossiers relatifs au développement touristique, à l'éducation et la formation, à l'emploi, au développement durable et au réseau routier.
JPEG - 11.9 ko

2010 année régionale du tourisme :

JPEG - 31 ko

La Région partenaire des organismes locaux et des projets de développement touristique, 2 892 093,92 € votés par la Commission Permanente

Une enveloppe de 365 277 € a été votée en faveur de 7 structures du secteur tourisme : les offices de tourisme de Saint-Leu, Saint-Paul, la Possession, Saint-Benoît, l’office intercommunale du Nord, les maisons du tourisme de Salazie et du Sud Sauvage.

Il s’agit de subventions qui vont permettre à ces structures de mener leurs actions de valorisation de leurs territoires respectifs et de commercialiser des produits touristiques : opérations « villages créoles », fêtes diverses, circuits découverte et visites guidées, rallyes touristiques, éditions de supports promotionnels…

L’association « Domaine des Tourelles » va participer à la Foire Internationale de Caen qui aura lieu du 17 au 27 septembre 2010 à l’invitation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Calvados. Ce projet est mené en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de La Réunion, l’IRT et l’Association des Réunionnais du Monde. Lors de cette manifestation l’association « Domaine des Tourelles » va présenter ses produits d’artisanat touristique (vannerie, écaille de tortue, luminaire, poterie, huile essentielle, savons, bougies, épices rhums arrangés, bijouterie et édition…). Une subvention de 25 000 € a été votée par la Commission Permanente pour ce projet.

Un troisième acompte de 2 403 554,25 € a été voté en faveur de l’IRT au titre de la subvention 2010. Cet acompte, dans le cadre de la nouvelle gouvernance permettra la mise en oeuvre du programme d’actions 2010 et des nouvelles orientations pour le développement touristique.

3 EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) ont présenté des projets dans le cadre du dispositif d’aide aux aménagements et équipements touristiques publics :
-  la CIREST avec une étude sur la valorisation du site de Bethléem,
-  le TCO avec une étude de maîtrise d’œuvre qui porte sur le projet d’aménagement de l’arrière plage au sud de Saint-Leu en face du Four à Chaux,
-  la CINOR avec la poursuite de l’aménagement du sentier littoral nord sur la portion entre la Jamaïque et l’échangeur de Primat. Une subvention globale de 97 762,67 € a été votée par la Commission Permanente pour la mise en œuvre de ces projets.

Education et formation :

JPEG - 25.2 ko

140 028 € en faveur de projets pédagogiques, de bourses d’études, ou d’organismes d’aide à la formation

Une aide de 2 000 € a été votée en faveur du Lycée Professionnel Privé Catholique de la Montagne dans le cadre de l’aide régionale aux projets pédagogiques innovants des sections professionnelles et technologiques. Il s’agit de réaliser un jeu d’échec géant afin de favoriser l’intérêt pour les mathématiques auprès des jeunes en difficulté scolaire. Ce jeu géant sera réalisé par les élèves dans la cour du lycée avec une fresque pour décorer l’ensemble et des pièces de jeu avec des plaques de plâtre.

JPEG - 19.6 ko

La Région poursuit son conventionnement avec les Points Relais Conseil ARGFP et PROXIMA et leur attribue une subvention de 131 543 € afin qu’elles continuent à fonctionner, à informer et suivre les demandes relatives à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) dans toute l’île.

4 bourses ont été attribuées pour un montant global de 6 485 € à 4 étudiants en écoles de formation sanitaire et sociale. Les familles de ces étudiants aux revenus modestes sont éligibles au dispositif d’aide.

Emplois verts :

JPEG - 37.3 ko

266 770 € Pour renouveler un chantier dans le sud et accompagner le plan Ravine dans l’ouest

L’association de développement de quartier de Saint-Pierre s’est vue renouveler son chantier emplois verts pour 6 mois et a bénéficié à ce titre d’une aide de 44 770 €. Rappelons que depuis 2009, ce sont 30 chantiers qui ont été renouvelés avec 442 emplois verts en activité sur toute l’île.

La Commune de Saint-Paul, actuellement concernée par des foyers d’infection élabore à titre expérimental son « Plan Ravine ». Ce plan, mis en place par l’Etat, vise à lutter contre la propagation du Chikungunya. Financeur à 95%, il sollicite un soutien de la Région pour la part complémentaire. Dans le cas de Saint-Paul, 50 CAE de 8 mois demandés par l’Association Citoyen Contre le Chikungunya vont être financés à hauteur de 222 000 €. Au niveau départemental, la Région contribuera à financer 500 CAE pour ce Plan Ravine de 2010 à 2012 pour un montant de 2 220 000 € dont 740 000 au titre de 2010.

Développement durable :

JPEG - 21.2 ko

Des chauffe-eau solaires pour des logements sociaux et du biogaz pour de l’énergie électrique gratuite

68 logements sociaux neufs de Ligne des Bambous à Saint-Pierre et des Cocos à Saint-Denis vont être équipés de chauffe-eau solaires dans le cadre du Programme Régional de Maîtrise de l’Energie (partenariat Région, ADEME et FEDER). C’est un investissement de 77 947 € voté par la Commission Permanente.

La Région met en place une étude d’un coût de 90 000 € pour la mutualisation d’effluents organiques afin de réaliser des installations de méthanisation dans le cadre du PREDIS-PREDAMA (plans régionaux d’éliminations de déchets). Il s’agit avec cette étude de définir une stratégie globale et transversale prenant en compte l’ensemble des compétences des acteurs locaux et leurs outils. Rappelons que la méthanisation produit du biogaz qui pourrait faire rouler des bus. A titre d’exemple, le biogaz issu des centres d’enfouissement technique (1500-2500 m³de biogaz/heure) pourraient permettre de faire rouler 300 à 500 bus par jour, ce qui est une visée intéressante s’agissant du TRANSECOEXPRESS.

Routes :

La disparition du radier de Sainte-Suzanne

Un pont devrait bientôt remplacer le radier de Sainte-Suzanne et ainsi mettre fin aux fermetures de la route concernée en cas d’averses importantes. Une étude va être réalisée afin d’envisager les travaux à réaliser. La Commission Permanente a voté 800 000 € à cet effet.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription