Sommet du Marché Commun d’Afrique Australe et Orientale:Vers une meilleure insertion économique régionale

Le 15 octobre 2011
Le 15ième Sommet du Marché Commun d'Afrique Australe et Orientale (COMESA : Common Market for Eastern and Southern Africa) réunit ces 14 et 15 octobre au Malawi les 19 chefs d'Etat et de Gouvernement de cet ensemble régional qui regroupe près de 400 millions d'habitants et qui constitue le premier bloc économique du continent Africain. Frédéric CADET, Vice-Président ‘'Recherche, Innovation et Relations Internationales” de la Région Réunion participe à ce Sommet à l'invitation des autorités du COMESA. Il œuvre à renforcer la visibilité de La Réunion au sein du COMESA dans la perspective d'une meilleure insertion économique régionale de l'île.
JPEG - 113.6 ko

Ses propositions en vue d’un meilleur ancrage de notre territoire dans son environnement économique régional on été favorablement accueillies par l’ensemble des personnalités rencontrées à cette occasion.

En particulier, on peut noter une véritable convergence de vue avec le Secrétaire Général du COMESA, Sindiso NGWENYA, avec lequel le Vice-Président Frédéric CADET a eu un entretien en tête à tête, ainsi qu’avec l’Ambassadeur de l’Union Européenne Gilles HERVIO, Chef de la délégation Europe en Zambie à Lusaka (siège du COMESA), et l’Ambassadeur représentant Spécial de France auprès du COMESA, Olivier RICHARD.

Le Vice-Président de la Région a mis en avant auprès de ses interlocuteurs les atouts de La Réunion, zone de stabilité économique, politique, institutionnelle que représente cette partie de la France et de l’Europe proche du continent Africain. Il a souligné le dynamisme et le savoir faire des entreprises Réunionnaises qui sont aux normes européennes. Il a indiqué que, dans le cadre de sa stratégie de développement économique, La Réunion faisait le pari de l’innovation (en écho à la stratégie de l’Union Européenne 2020), ainsi que le pari de l’ouverture internationale. A l’occasion de ces rencontres de haut niveau, plusieurs avancées concrètes ont été actées :

1- La participation des entreprises Réunionnaises au Forum des Affaires du COMESA, qui se tient chaque année lors du Sommet et permet l’interaction entre les entreprises de la zone COMESA. Le COMESA mettra par ailleurs davantage l’accent sur les rencontres BtoB (Business to Business). Frédéric Cadet souligne : « L’objectif partagé est ici clairement l’émergence des partenariats entre entreprises de La Réunion et entreprises de pays Africains, afin d’aller in fine vers davantage de créations d’emplois sur l’île ».

2- L’affectation de jeunes Réunionnais auprès du COMESA, au sein du Comité Inter-régional de coordination, ainsi qu’au sein la Délégation de la Commission Européenne à Lusaka en Zambie. Ces deux institutions jouent en effet un rôle déterminant dans le financement des programmes régionaux Africains.

« Il s’agit à travers ces personnes ressources de permettre à La Réunion de mieux connaître les programmes financés coté Africain par le COMESA, afin d’alerter le plus en amont possible les acteurs économiques et entreprises de La Réunion qui pourront ainsi participer à ces programmes et mettre en valeur ou vendre leurs savoir-faire, leurs services ou leurs produits ».

3- La volonté commune de rechercher une meilleure articulation entre les 2 instruments financiers mis en place par l’Union Européenne dans cette partie du monde ou se trouve la Réunion, à savoir le 10ième Fonds Européen de Développement (fonds FED : 635 millions d’€) coté Africain, et le 7ième Programme Opérationnel de Coopération Territoriale (fonds FEDER-POCT : 35 millions d’€) coté Réunion. En particulier, une convergence dans les financements dédiés au renfoncement du secteur privé sera recherchée.

« L’objectif est ici de conjuguer ces moyens dédiées, de part et d’autre, par L’Europe à cette partie du monde. Les entreprises de la Réunion pourront ainsi trouver des partenaires et aller à la conquête de nouveaux marchés en Afrique » .

4- L’association de La Réunion dans le cadre de la définition et la mise en oeuvre d’une ‘‘Stratégie pour le développement de la science et la technologie » dans le bloc COMESA. « le Secrétaire Général du COMESA Sindiso NGWENYA a pu noter que La Réunion a une vraie avance dans certains domaines à fort contenu technologique (énergie, TIC, Agro-Alimentaire, biotechnologies...) et qu’elle met en place une vraie stratégie d’innovation. Il a été très intéressé et est ouvert à un rapprochement sur des secteurs à définir ensemble ». Placé sous le thème de la ‘’science et technologie au service du développement’’, ce Sommet du COMESA aura conforté la Région Réunion dans sa stratégie de développement économique de La Réunion via l’innovation et ouverte sur la conquête de nouveaux marchés à l’international par les entreprises Réunionnaises.

Frédéric Cadet souligne que « La création de nouveaux emplois à La Réunion passe par la conquête de nouvelles parts de marchés à l’exportation, non seulement avec les pays de la COI (Maurice, Madagascar…) mais également en Afrique. Asseoir notre présence au sein du COMESA est un pari sur l’avenir en faveur des jeunes Réunionnais ».

Pays membres du COMESA : Burundi, Comores, Republique Democratique du Congo, Djibouti, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Kenya, Libye, Madagascar, Malawi, Maurice, Rwanda, Seychelles, Soudan, Swaziland, Ouganda, Zambie et Malawi.

Légende photo :

Photo 1 :

Frédéric CADET, Vice-Président de la Région et Sindiso NGWENYA, Secrétaire Général du COMESA

Photo 2 :

Olivier RICHARD Ambassadeur Spécial (France) auprès du COMESA, Frédéric CADET, Vice-Président de la Région Réunion Gilles HERVIO, Ambassadeur de l’Union Européenne en Zambie

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription