RUP : remise des plans d’action au Commissaire Johannes HAHNS

Le 26 juin 2013
Après une année de travail, les Régions Ultra Périphériques ont officiellement remis leur plan d'action au Commissaire de l'Union européenne pour la Politique régionale. Johannes Hahn devra désormais étudier au cas par cas les préconisations de chacun des territoires concernés demandant à l'Europe de tenir compte de ses spécificités. Sous la Présidence de Didier Robert, Président de la Conférence des RUP, les différentes régions défendent également un tronc commun dans leur demande de soutien à l'Europe.
PDF - 10.5 Mo

Télécharger le plan d’actions de La Réunion

L’élaboration du Plan d’action fait suite à la Communication de la Commission européenne de juin 2012, dans laquelle elle reconnaît la nécessité d’une « prise en compte bien plus complète que par le passé de leur situation (des RUP) dans le spectre de la politique européenne »1 pour la mise en oeuvre de sa stratégie Europe 2020. Dans ce cadre, elle a invité chaque RUP à élaborer « "un Plan d’action dé !nissant, via des objectifs et des étapes, la manière dont elle envisage de mettre en oeuvre la stratégie « Europe 2020 », en tenant compte de sa situation individuelle" »

Cette démarche inédite s’est déroulée dans le cadre de la Présidence réunionnaise de la Conférence des Présidents des Régions ultrapériphériques et a permis de réaffirmer l’approche partenariale des RUP issue d’une longue tradition de travail en commun. Pour autant, le document présenté n’est pas un mémorandum, ni même une déclaration commune.

C’est un document politique d’orientation qui prend acte de l’évolution de la position de la Commission européenne, de la convergence de vues entre les RUP et le Commissaire Johannes Hahn, en charge de la politique régionale, sur la nécessité de privilégier une approche bottom-up et d’inscrire notre développement dans une plus grande dynamique territoriale.

Il présente, dans un document synthétique, une stratégie d’ensemble cohérente, pour les Régions ultrapériphériques (volet commun aux huit RUP), ainsi que les priorités stratégiques de chacune de nos Régions pour la période 2014- 2020 (volet territorial spéci !que à La Réunion).

Le Plan d’action se veut évolutif notamment au regard du calendrier immédiat qui devrait voir aboutir les réformes des politiques européennes d’ici !n 2013. Il revendique une stratégie cohérente fondée sur un diagnostic, des objectifs, une méthode, des principes, des outils et des moyens. Le Plan d’action part de l’existant et n’ajoute pas une couche supplémentaire à un millefeuille stratégique déjà très riche au plan local (PR2D, SDADD, Réunion Ile Verte, PRERURE, GERRI, SAR, SRIT, SRI etc.). Au-delà de l’approche visant à synthétiser les différents documents d’orientation élaborés ces dernières années, une large consultation a été lancée auprès des partenaires et de la société civile (Préfecture, Département, Chambres consulaires, société civile organisée, organismes de recherche…). Par ailleurs, il convient de souligner que le Plan d’action engage une démarche dont l’horizon est celui des sept prochaines années et privilégie donc une approche par le futur. La logique n’est plus simplement celle d’un rattrapage ou de réparation du passé, mais bien de préparation de l’avenir. La Réunion a aujourd’hui besoin d’un autre type de développement, inscrit dans la durée, qui s’attache à la fois aux emplois ou activités nouvelles et à leur caractère durable, c’est-à-dire compatible avec l’efficacité économique, la justice sociale et la préservation de l’environnement. C’est par l’excellence que La Réunion sera en mesure de relever ces défis. Cette stratégie mise en oeuvre pour la période 2014-2020, est aussi cohérente avec les exigences d’efficacité, de gestion rigoureuse et optimale des fonds publics aujourd’hui incontournables. Notamment en privilégiant les domaines d’excellence de notre île et en positionnant La Réunion sur de nouveaux secteurs et de nouveaux marchés.

En d’autres termes, il ne s’agit plus de « dédommager » La Réunion en acceptant de l’enfermer dans une situation dont elle ne sortira jamais, mais de trouver à chaque fois, les leviers de son émancipation.

Lire l’intégralité du discours de Didier ROBERT

JPEG - 94.4 ko
JPEG - 87.3 ko
JPEG - 101 ko
JPEG - 106.3 ko
JPEG - 94.2 ko
JPEG - 96.1 ko
JPEG - 98.4 ko
JPEG - 93.8 ko
JPEG - 93.8 ko
JPEG - 86.4 ko
JPEG - 99.2 ko
JPEG - 87.5 ko
JPEG - 93.8 ko
JPEG - 103.9 ko
JPEG - 93.6 ko
JPEG - 98.9 ko
JPEG - 85.9 ko
JPEG - 86.5 ko
JPEG - 100.4 ko
JPEG - 101 ko
JPEG - 91.8 ko
JPEG - 95.8 ko
JPEG - 85.7 ko
JPEG - 72.9 ko
JPEG - 91.5 ko
JPEG - 105.5 ko
JPEG - 90.8 ko
JPEG - 71.1 ko
JPEG - 95.6 ko
JPEG - 96.3 ko
JPEG - 101.1 ko

PuceDOCUMENTS A TELECHARGER

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription