Proposer des scénarios d’aménagement numérique et des solutions rapides

Le 16 août 2011

L’État et la Région ont mandaté le cabinet Tera Consultants pour les accompagner dans cette réflexion sur l’aménagement numérique de La Réunion en vue du déploiement complet du très haut débit. Un premier rendezvous,fixé à l’ensemble des partenaires le 2 février 2011 a permis de leur présenter un diagnostic du haut débit et très haut débit à La Réunion. Cette première phase d’analyse s’est focalisée sur l’état des lieux des infrastructures et des couvertures et sur l’estimation des besoins de l’île ainsi que la propension des opérateurs à se déployer sur ce territoire. À l’issue de cette phase, quatre défis ont pu être identifiés. Une seconde étape a été franchie le 14 avril dernier avec une nouvelle table ronde des partenaires pour la présentation des enjeux politiques,techniques et économiques liés au renforcement d’une continuité territoriale et au déploiement de la fibre. Basée sur une série d’entretiens menés auprès d’une trentaine d’acteurs, cette seconde phase d’études a permis de dégager trois scénarios en matière de financement. Une troisième et dernière étape est programmée en juin 2011 pour les préconisations définitives. Pour rappel, cette étude vise d’une part, à arrêter une stratégie numérique partagée par les différents acteurs impliqués dans le très haut débit à La Réunion et d’autre part, à assurer la continuité territoriale numérique en proposant aux Réunionnais les mêmes conditions qu’en métropole, en termes de tarifs et de qualité de service.

Les conclusions de la seconde phase La deuxième phase du plan ouvre de nouvelles voies et confirme la nécessité d’une concertation pour assurer un développement des tic dans une cohérence totale. la restitution des entretiens de cette étude atteste qu’il faut s’appuyer sur, non pas une solution unique, mais bien : > sur une synergie portée par l’intervention publique et le cadre juridique qui le permet pour garantir transparence et neutralité concurrentielle > sur une concertation avec l’ensemble des acteurs pour adopter des solutions partagées et des modalités de mise en oeuvre. cette deuxième phase de l’étude présente les différents scénarios pour répondre aux besoins. la phase finale en juin prochain déterminera les choix définitifs et le calendrier de mise en oeuvre.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription