Les missions du service Education - Mobilité

Le 20 avril 2006

La Région exerce dans le domaine éducatif des responsabilités importantes qui se distinguent comme suit :

-  Les missions légales

Les lois de Décentralisation de 1982 -renforcées par celle du 13 Août 2004-, imposent à la collectivité d’assurer le fonctionnement (hors dépenses de personnel), l’équipement et l’investissement (construction, réhabilitation, extension, réparation) des lycées d’enseignement général et technologique mais aussi des lycées professionnels et des lycées polyvalents.

La Région a également en charge dans le domaine de la planification scolaire, d’une part, l’élaboration d’un Programme Prévisionnel d’Investissement (PPI) fixant la localisation des établissements, la capacité d’accueil et le mode d’hébergement des élèves et d’autre part, la définition avec les services académiques, de l’ évolution des cartes de formation de l’enseignement général, technologique et professionnel.

-  Les missions facultatives :

La Région a fait de l’investissement dans l’Homme Réunionnais un axe de développement majeur qui, en matière d’éducation, recouvre tous les champs de la formation, de la recherche et de la mobilité. Elle a en effet souhaité dans le cadre de ses orientations, impulser et soutenir des actions contribuant à la réussite scolaire et à l’épanouissement des jeunes Réunionnais. Il s’agit, dans un contexte démographique où les moins de 25 ans représentent 44% de la population de l’île, de favoriser l’émergence d’une élite réunionnaise et d’assurer une meilleure adéquation entre Formation et Emploi afin d’optimiser les chances d’insertion professionnelle pour tous les jeunes.

Cette accompagnement porte sur les secteurs de :

- l’enseignement secondaire avec des aides directes aux lycéens, un concours financiers et un accompagnement aux établissements d’enseignement sur leurs projets pédagogiques favorisant l’ouverture des lycées sur leur environnement (cf. le détail des fiches d’aides).

- L’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation : le nombre croissant de jeunes Réunionnais formés, doit permettre à La Réunion de devenir un pôle de rayonnement et d’excellence au service du développement durable de la Réunion et son environnement régional. Ce soutien se traduit par des aides directes aux étudiants, par le partenariat avec l’Université de La Réunion et le soutien à la Recherche, qui contribue une valeur ajoutée primordiale pour le développement économique de l’île.

- La mobilité : par l’éducation, la formation et les échanges d’expériences, elle vise à offrir à long terme, le plus d’atouts possible à l’Homme Réunionnais en vue, notamment, de son insertion sociale et professionnelle dans l’Ile, dans la zone Océan Indien, ou bien encore à l’international, avec une offre de formation de plus de plus large et diversifiée (Europe, Québec, Australie...) et des aides sous formes d’octroi de bourses ou d’allocations.

LES IMPACTS BUDGETAIRES

Pour la mise en œuvre de ces missions, la collectivité a budgétisé en 2006 au total : 67,7 Millions d’euros Soit :
- 55,6 M€ pour l’enseignement secondaire,
- 4,5 M€ pour l’enseignement supérieur et la recherche,
- 7,6 M€ pour la mobilité des jeunes.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription