Les cadets du RSMA entrent dans le rang

Le 4 mai 2011
En compagnie des hauts gradés du régiment du service militaire adapté de La Réunion, Valérie Bénard et Louis Bertrand Grondin respectivement élus en charge de la lutte contre l'illettrisme, et de la formation professionnelle, ont donné le coup d'envoi de l'opération « cadets du RSMAR ». Un nouveau dispositif qui permettra à des jeunes en rupture scolaire de se réinsérer par la voie professionnelle.

Les 15 jeunes retenus pour ce premier contingent ont procédé aux dernières formalités administratives. Ils ont également reçu leur paquetage, signe du démarrage du mois de classe militaire.

Après s’être aguerris aux us et coutumes de la caserne, ces garçons et filles entameront la formation professionnalisante de 10 mois. Tous iront ensuite suivre un complément à l’Afpar pendant plus de 8 mois.

Ce nouveau dispositif devrait rapidement déboucher sur « le recrutement » de davantage de jeunes. Il s’agit d’un public mineur en rupture totale avec le milieu scolaire. Lors de cette première journée d’incorporation, les familles des nouveaux « élèves militaires » ont fait le déplacement. La plupart des jeunes se professionnalisera dans les métiers de la restauration.

Les cadets du RSMA entrent dans le rang

Caractéristiques du programme

Le calendrier :

Janvier / Février 2011 : Première phase de repérage du public effectué par la MGI.

Mars 2011 : Deuxième phase de recrutement effectué par le RSMA-R.

Avril / Mai 2011 : Accompagnement social par la MGI.

03 Mai 2011 : Incorporation des 15 jeunes cadets sélectionnés au RSMA-R.

Déroulement de la formation

La première année de la formation est dispensée par le RSMA-R, centre de formation à caractère éducatif et professionnel. Il propose des formations de deux types :

> Une formation professionnelle se déroulant sur 10 mois, validée par une attestation de formation professionnelle et constituant la première étape du parcours de formation qualifiante de l’intéressé(e).

> La formation SMA adaptée au public, à savoir une formation militaire et sportive, une formation à la citoyenneté, une remise à niveau scolaire et un stage de secouriste du travail.

JPEG - 95.5 ko

L’ensemble de ces formations, délivrées principalement au quartier Suacot à Terre-Sainte, sera sanctionné par l’attribution du certificat d’aptitude personnelle à l’insertion (CAPI).

Une formation militaire initiale basée sur le « savoir-être » sera également dispensée aux jeunes.

Les cadets du RSMA-R sont recrutés en qualité de volontaires stagiaires du service militaire adapté et sont soumis au statut précisé par le décret n°2008-955 du 12 septembre 2008 relatif aux volontaires militaires. Le contrat initial de volontariat ne devient définitif qu’à l’issue d’une période probatoire de deux mois. Au cours de cette période, le contrat peut être dénoncé unilatéralement par chacune des parties.

A l’issue, les contrats peuvent être résiliés de deux manières :

> par l’autorité militaire ;

> sur demande écrite de l’intéressé et après agrément par le ministre de la défense. S’agissant des modalités financières, le RSMA-R s’engage à prendre en charge tous les frais relatifs à l’alimentation, l’habillement et le logement. Il paiera, conformément au statut des volontaires stagiaires, une solde spéciale de 340.50 euros par mois sous réserve que les cadets aient ouvert un compte bancaire en leur nom propre.

La deuxième année qui démarrera en avril / mai 2012 (pour une validation du Titre vers octobre / novembre 2012) sera prise en charge par l’AFPAR avec un soutien de la Région. Les jeunes auront alors à préparer trois Certificats de Compétences Professionnelles :

> Préparer, cuire et dresser des hors-d’oeuvre et des entrées chaudes,

> Réaliser une production culinaire de « masse » en intégrant les techniques de la liaison froide,

>Préparer et cuire des mets au grill et à la rôtisserie.

>La durée de la formation sera de 817 heures.

Financement

> La première année sera prise en charge par le RSMA-R pour la formation des 15 jeunes.

>La deuxième sera prise en charge par la Région Réunion au travers de l’AFPAR.

A l’issue de leur formation les jeunes valideront leur titre professionnel et pourront poursuivre dans une formation qualifiante ou vers un emploi.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription