Les Réunionnais font confiance à la nouvelle équipe

Le 30 juillet 2010
Plan de relance économique, bourses régionales de la réussite, Pop, réhabilitation des équipements culturels, continuité territoriale, renforcement des filières de formation...la nouvelle équipe de la Région a engagé son projet en faveur du changement pour les Réunionnais. Selon une étude ipsos, portant sur 400 personnes, le programme du Président de la Région Réunion est en adéquation avec les attentes des Réunionnais. Les projets portés par la mandature correspondent à l'attente de la population. 72% des personnes interrogées sont satisfaites de l'action régionale (dont 24% très satisfaites). Que ce soit au niveau social, culturel, de l'équipement ou de la continuité territoriale, les Réunionnais adhèrent au changement rapide.
JPEG - 17.3 ko

Selon le sondage Ipsos commandé par Antenne Réunion et effectué quatre mois après l’élection régionale, plus de 7 Réunionnais sur 10 sont satisfaits de l’action entreprise par l’équipe en place à la pyramide inversée. L’enquête menée dans la première semaine du mois de Juillet auprès d’un échantillon de 400 personnes inscrites sur les listes électorales, montre que les Réunionnais valident les décisions prises par la nouvelle majorité.

Les projets du Président de la Région et de son équipe sont accueillis positivement. 72% des sondés sont satisfaits. Dès les premiers mots de son discours d’investiture du 26 mars dernier, Didier Robert avait déclaré avoir compris que les Réunionnais venaient de manifester «  leur volonté de changement. Un changement dans la manière de faire de la politique, un changement dans la gestion des affaires publiques, un changement dans les grandes orientations… ».

Un redémarrage du BTP

Depuis son installation à la Région, l’équipe en place s’est engagée dans un grand plan régional de relance de l’activité économique. Ce plan passe par une relance de la commande publique. Le contexte économique actuel a fragilisé le tissu d’entreprises locales. Les grands chantiers doivent reprendre au plus vite. Les travaux passent dans un premier temps par la sécurisation et la modernisation de la Route du Littoral.

Autre bouffée d’oxygène pour le BTP, la liaison rapide entre Saint-Pierre et Saint-Benoît par les Plaines. La Route de Cilaos va être également sécurisée. Les études de faisabilité devront être rendues avant la fin de cette année. Des travaux de réaménagement sont programmés à l’aéroport de Pierrefonds. La structure fonctionnera en complémentarité avec l’aéroport Roland Garros. Le trafic aéroportuaire étant amené à se développer considérablement dans les prochaines années, le Tourisme doit dès à présent, devenir un axe fort de l’action régionale.

2010, l’année du tourisme

Pour ce faire, l’année 2010 est placée sous le signe de cette activité économique cruciale pour la Réunion. Le tourisme a d’ailleurs été directement rattaché à la Présidence de la collectivité. Un pôle de compétence composé de personnalités connues et respectées dans le domaine a été installé. Il a en charge la définition, le suivi et le contrôle des actions entreprises. Fort de cet engagement dans le secteur touristique, Didier Robert a été nommé par le Premier Ministre, parlementaire en mission auprès du secrétaire d’Etat chargé du tourisme. La coopération régionale est aussi un maillon fort de la nouvelle politique régionale.

JPEG - 18.5 ko

Toujours dans le domaine de l’aérien, la Région a immédiatement répondu à une attente majeure de la population : rétablir la continuité territoriale. En souffrance depuis presque trois ans, la mise en œuvre de cette aide directe aux Réunionnais, a été approuvée à la majorité en commission permanente le 13 juillet dernier.

Dans le cadre de l’égalité des chances, l’Etat et la Région ont signé le 20 mai dernier un protocole d’accord aboutissant à la création du GIP Réunion Mobilité. L’engagement budgétaire est de 8 millions d’euros et doit permettre aux Réunionnais de voyager avec un billet d’avion à moins de 500 euros. Dès le 16 Août, la collectivité régionale et l’État avec LADOM relancent le dispositif de continuité territoriale.

L’égalité des chances pour les jeunes

En quatre mois de mandature, la nouvelle équipe a déjà engagé une politique d’aide aux études destinée aux jeunes. Inédit à la Réunion : un ordinateur va être attribué à plus de 18000 lycéens et apprentis dès la rentrée prochaine. Il s’agit du POP. Un appel à candidatures aux revendeurs a été lancé ce jeudi 22 juillet. Le plan engage 27 millions d’euros sur trois ans. 48 animateurs TIC vont d’ailleurs être recrutés dans les établissements scolaires sur des contrats de deux ans.

Toujours dans le plan réussite pour l’éducation et la formation, une bourse de la réussite a été votée. Pour un budget de 4.5 millions d’euros, elle s’articule sur trois volets d’accompagnement en direction des étudiants :

1. Allocation de frais d’inscription en 1ère année inférieurs à 1 000 €

2. Allocation de premier équipement

3. Allocation de première installation

Le secteur des TIC est un engagement fort de Didier Robert. Le très haut débit à la Réunion est déjà en chantier. Il a été officiellement lancé le 9 juin dernier par Didier Robert et Vincent Payet, Conseiller régional TIC audiovisuel et multimédia. Ce jour-là, la collectivité a réussi à mettre autour de la même table tous les opérateurs locaux.

JPEG - 22.2 ko

Selon le Président de la Région, « l’égalité d’accès à internet est bien sûr un dossier prioritaire pour lequel, avec les membres de notre majorité, nous avons pris un engagement formel auprès des Réunionnais, de le voir se concrétiser le plus rapidement possible. Le déploiement du haut débit, et demain du très haut débit représente un enjeu évident et une clé essentielle du désenclavement de notre île, du développement de notre Région. Il s’agit pour nous aujourd’hui de traduire de manière concrète une orientation forte aussi du Président de la République qui a annoncé en effet le 9 février dernier sa volonté de faire bénéficier tous les Français du très haut débit d’ici 2025, ceci sur la base des principes affirmés de l’équité territoriale et de la péréquation géographique nationale. Je tiens aussi à rappeler que les Technologies de l’Information et de la Communication comptent parmi les secteurs stratégiques inscrits dans la LODEOM, un texte voté par le Parlement l’an dernier et qui est aujourd’hui pleinement opérationnel pour nos territoires ».

Une instance de concertation a été officiellement installée en juin. Elle doit se réunir d’ici fin septembre afin de mettre sur table, les différentes solutions proposées par un bureau d’études. Sera alors défini un schéma directeur régional opérationnel.

Un deuxième souffle pour la culture

Enfin ce début de mandature a vu la naissance et l’adoption d’une nouvelle politique culturelle. Elle s’articule autour de trois notions :
- Sauvegarder
- Promouvoir
- Valoriser

Cette nouvelle politique encourage et accompagne les initiatives culturelles. Les associations obtiennent pleinement le soutien de la collectivité.

JPEG - 19.6 ko

La majorité veut renforcer l’action culturelle mais surtout valoriser l’existant. Une politique de rénovation et de modernisation des musées est en cours. Elle a été présentée à Stella Matutina le 7 juillet dernier :

- La maison du Volcan sera modernisée pour un budget global de 3.8 millions d’euros. Une extension des bâtiments est prévue ainsi qu’un auditorium de 300 places.
- De grands travaux au musée Stella Matutina sont en cours depuis le mois de juin pour se terminer en fin 2011. Le budget est de 4.2 millions d’euros.

JPEG - 16.4 ko

En seulement quelques mois d’exercice, la mandature de Didier Robert a déjà mis en route bon nombre de chantiers. Les Réunionnais sont attentifs au déroulement et à la mise en oeuvre des promesses faîtes durant la campagne des dernières élections régionales. L’étude d’Ipsos est un bon indicateur de la mise en adéquation de l’action de la Région Réunion et des attentes nombreuses des Réunionnais.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription