Le programme Trans Eco Express

Le 7 février 2011
Depuis juillet 2010, les différentes commissions permanentes ont etayé le programme du Trans Eco Express. Fabienne Couapel, Vice-présidente en charge des transports, fait le point sur l'avancé de ce nouveau mode de déplacement.

A l’heure d’aujourd’hui, les études de TCSP Trans Eco Express sont lancées. Les marchés suivants sont déjà lancés :

* Mesures en faveur des transports en commun en entrée Ouest de Saint-Denis (depuis a route du littoral jusqu’à l’Espace Océan)

* Mesures en faveur des transports en commun en approche de Saint-Paul sur la route des Tamarins (section de l’Eperon – viaduc du Bernica)

* Création d’un barreau de liaison TCSP entre l’axe mixte et la voie bus autour du stade de Saint-Paul

* Mise en œuvre d’un tronçon de TCSP en entrée Est de Saint-Denis sur le pont de la Rivière-des-Pluies (emprise existante)

Flash Video - 31.2 Mo

Les décisions votées en commission permanente du 21 décembre :

Lancement des marchés suivants :

* Utilisation des Bandes d’Arrêt d’Urgence (BAU) des routes nationales sur l’ensemble de l’île pour favoriser les transports en commun dans l’objectif d’en fluidifier la circulation et de diminuer et fiabiliser leurs temps de parcours.

* Mesures permettant l’amélioration de l’accès à la gare routière de St Paul à partir de la Chaussée Royale, entre le cimetière marin et la rue de Paris

* Mesures en faveur des transports en commun sur la zone Savanna – Sabiani à Saint Paul

Montant estimé de ces études : 220 000 € TTC

JPEG - 86.8 ko

Elaboration du Schéma Régional des Infrastructures et des Transports (SRIT)

Parce que la question des transports reste au cœur des grands enjeux de développement économique durable pour La Réunion, la Région poursuit son action et élabore son Schéma Régional des Infrastructures et des Transports (SRIT). Son principal objectif est d’établir les grandes orientations des schémas d’infrastructures et de transports, des actions ciblées sur les transports individuels et collectifs des biens et des personnes, afin de développer une mobilité durable pour l’île de La Réunion à l’horizon 2020-2030.

Ainsi, le SRIT doit permettre de :

>faciliter et améliorer l’ensemble de l’offre et de la chaîne de déplacements,

>maîtriser l’occupation et la consommation d’espace

>mettre à niveau les réseaux d’infrastructures

>ouvrir et promouvoir La Réunion dans l’économie de la zone océan Indien, nationale et internationale (impacts sur la fréquentation touristique notamment)

>promouvoir La Réunion en tant que région « éco-énergique »

JPEG - 64.1 ko

Ce schéma respecte l’esprit et les principes de la démarche d’agenda 21 engagée par la Région en matière de développement durable.

L’élaboration de ce schéma se fait avec le concours d’un opérateur d’AMO dont les 2 missions principales sont :

>Aider à la définition du premier volet du SRIT (dans une première phase mars-juillet 2011) avec un diagnostic prospectif en matière d’infrastructures et de transports régionaux aux horizons 2015, 2020 et 2030.

>Aider à la définition de second volet (dans une deuxième phase juillet-décembre 2011) sur un ensemble détaillé d’actions concrètes répondant aux orientations du premier volet.

L’ensemble des acteurs concernés sera associé tout au long de l’élaboration de ce document.

Décisions votées en commission permanente du 7 décembre :

Une mission d’Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage pour le Trans Eco Express assurée par Egis Conseil

Dans le cadre du projet Trans Eco Express qui vise à doter progressivement La Réunion d’un réseau de transport à haut niveau de service à l’échelle de La Réunion, la Région s’adjoint les compétences d’une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) Gestion de projet pour l’accompagner dans la mise en œuvre et le suivi du projet.

Ce bureau d’étude doit remplir les missions d’accompagnement du projet en répondant aux objectifs suivants :

Assister la Région dans l’organisation des études et procédures relatives à chaque sous-projet, organisation de la coordination avec les partenaires)

Mettre en place des outils de gestion du projet (répartition des rôles, plannings, …)

Ces missions ont été confiées à Egis Conseil, membre du Groupe Egis.

Autres décisions des Commissions permamentes relatives au transport :

L’élaboration d’un plan de déplacement professionnel (PDP) inter-administrations – Moufia

Un plan de déplacement professionnel inter-administrations et entreprises est engagé sur le site du Moufia en accord avec les partenaires suivants : Etat (police nationale), Région Réunion, Rectorat, Université de La Réunion, Lycées professionnels de l’Horizon et Georges Brassens, l’Agence Régionale de santé OI, EDF, la Cinor et l’Ademe.

Ce plan de déplacement a pour objectif d’optimiser l’accessibilité au site du Moufia en favorisant l’utilisation de transports alternatifs à la voiture individuelle.

L’élaboration de ce plan sera accompagnée par un bureau d’étude spécialisé.

Montant estimé du marché : 150 000€ TTC

Voie Vélo Régionale : l’aménagement de 5 tronçons

JPEG - 90 ko

Dans le but d’offrir une alternative à l’automobile, la Région veut mettre en place un site propre vélo autour de l’île afin de développer le déplacement cyclable utilitaire et de loisirs.

Après une phase d’état des lieux et d’études en concertation avec les différents partenaires, la Région poursuit son programme concernant la Voie Vélo Régionale (VVR).

Sur les 210km établis par le bureau d’études, 44km d’aménagements cyclables intégrés dans l’itinéraire de la VVR ont été ou sont en cours de réalisation.

5 tronçons de voirie pas ou peu concernés par des projets de TCSP ont été priorisés pour le lancement des études afin de pouvoir réaliser les travaux dans les meilleurs délais :

RN2 – Ste-Marie/Ste-Suzanne : aménagement d’un site propre vélo le long de la 2*2 voies

RN2002 – Radier Ste-Suzanne/centre commercial Quartier Français : aménagement de bandes cyclables bilatérales le long de la 2 voies.

RN2 – Ravine Ango/Basse-Vallée à St-Philippe : aménagement de bandes cyclables bilatérales le long de la 2 voies.

RN1 – St-Paul/Savanna : aménagement d’une continuité cyclable à la piste réalisée dans le cadre de la route des Tamarins

RN1C – Le Gol/Pont Mathurin : aménagement d’une continuité cyclable au site propr evélo de l’Etang-Salé.

Coût de l’opération : 850 000€

Coût estimatif global du projet : 97 millions d’€ (hors éclairage)

Décisions votées en commission permanente du 31 août 2010

La participation de la Région à la semaine européenne de la mobilité 2010 : 

Pour la troisième année consécutive, la Région renouvelle son partenariat avec l’ensemble des Autorités Organisatrices des Transports, l’Etat et l’Ademe, dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité.

Montant de l’opération (partie Région) : 10 000€

Le programme Trans Eco Express

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription