Le Trans Eco Express au coeur des orientations budgétaires

Le 2 février 2011
Le 4 novembre 2010, s'est tenu à la pyramide inversée l'Assemblée plénière consacrée aux orientations budgétaires 2011. L'occasion pour les Réunionnais de découvrir la déclinaison complète et étayée du projet régional proposé lors de la campagne des Régionales 2010.

Trouver une solution alternative au tout automobile grâce à un maillage cohérent et com- plet du territoire réunionnais en transports en commun, tel est le but visé par le Trans Éco Express. La Région Réunion, avec le soutien de l’État, interviendra notamment pour l’aménagement de voies réservées partout où cela sera possible. L’objectif à long terme est la mise en place d’un réseau de Transport Public Réunionnais performant.

Un réseau de transport complet à haut niveau de service Le Trans Éco Express, qui s’inscrit dans les objectifs fixés par la loi Grenelle 1, prévoit un maillage du territoire par des modes de transports collectifs en site propre (TCSP), le tout dans une perspective de désenclavement, de préservation des espaces naturels et de développement durable. Ce projet est conforme aux orientations de GERRI qui préconise la réalisation de 80 ki- lomètres de TCSP d’ici 2020, dont 40 d’ici 2015. La Région, avec le soutien de l’État va donc engager d’importants travaux, en concertation avec les collectivités locales, pour l’aménage- ment de voies réservées aux transports en commun partout où cela sera possible. Le Trans Éco Express permettra ainsi de do- ter La Réunion d’un réseau de transport à haut niveau de ser- vice en garantissant une plus grande fluidité des déplacements.

L’amélioration à court terme des conditions de circulation des bus Deux orientations vont être privilégiées par la Région pour la mise en œuvre du Transport Public Réunionnais. Il s’agit d’une part d’améliorer les liaisons interurbaines par la résorption des points noirs de circulation, situés principalement aux entrées des grandes zones agglomérées. D’autre part, la collectivité accompagnera les projets de TCSP portés par les collectivités locales et leurs groupements, visant à rendre cohérents les ré- seaux internes aux agglomérations. À plus long terme et dans la continuité de ces aménagements, les autorités organisatrices de transports (AOT) pourront faire l’acquisition de bus propres de types électriques ou autres (hybrides, à hydrogène, au méthane...) et une nouvelle gouvernance sera mise en place pour le transport en commun à La Réunion.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription