Le CRJ rencontre les Jeunes ambassadeurs des droits de l’enfant

Le 1er juin 2011
Les jeunes du CRJ de la Commission Est ont rencontré les 6 représentants locaux des « jeunes ambassadeurs des droits de l'enfant ». Ils ont mutuellement échangé leur feuille de route et leurs objectifs afin de trouver des projets communs visant la protection de la jeunesse.

Le dispositif des « jeunes ambassadeurs des droits de l’enfant » a été mis en place par les CEMEA, en partenariat avec la Région Réunion, La Direction de la jeunesse et des sports, et le Département. Les jeunes de la Commission Est ont entamé une phase de contact avec les ambassadeurs afin de trouver des thématiques communes dans leurs actions.

Selon Pauline Lauret, Présidente du Conseil Régional des Jeunes, « la prévention sur les risques de grossesse précoce tombe clairement dans l’action que nous voulons mener conjointement… ». D’autres rencontres sont prévues. Elles doivent déboucher sur l’élaboration d’un plan d’action.

Flash Video - 24.2 Mo

Qui sont les Jeunes Ambassadeurs de la Défenseure des enfants (JADE) ?

A la Réunion, ils sont 6 et fonctionnement en binôme. 2 sont installés à la maison de l’enfance du Tampon, 2 autres au Centre Jacques Tessier à la Saline, enfin 2 jeunes se trouvent au siège du CEMEA.

Tous mènent des actions en milieu scolaire afin d’entrer en contact avec les populations des établissements scolaires. Le but est de faire connaître les droits des enfants mais aussi de déceler les cas de maltraitance qui apparaissent bien souvent dans les échanges.

Les Jeunes Ambassadeurs de la Défenseure des enfants ont choisi d’effectuer leur service civil volontaire pour la cause des enfants. Ils ont entre 18 et 25 ans et font partie de l’équipe de la Défenseure pendant 9 mois.

Ils sont actuellement 34 et ont été recrutés par la Défenseure des enfants ainsi que par l’association Unis-Cité, agréée par l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances.

Ils ont des profils très divers. Certains veulent être éducateurs, d’autres aimeraient travailler dans l’humanitaire. Certains cherchent encore leur vocation professionnelle. Les uns ont un CAP, les autres ont fait des études supérieures. Ils viennent de cultures et d’univers différents mais partagent tous le même sens de l’engagement pour la cause des enfants.

Le CRJ rencontre les Jeunes ambassadeurs des droits de l'enfant

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription