Lancement réussi pour le POP

Le 25 octobre 2010
Les premiers bons de 500 euros ont été distribués dans tous les lycées de l'île. Les parents et les lycéens de seconde peuvent désormais se rendre chez les 90 fournisseurs agréés. Cet après-midi, le lycée Jean Hinglo du Port a fait salle comble pour le lancement du POP.

C’est parti pour le POP ! Plusieurs dizaines de parents ont répondu à l’invitation du Chef d’établissement de ce lycée du Port. Ils sont venus signer la liste d’émargement afin de pouvoir retirer le fameux bon d’une valeur de 500 euros.

Le lancement du POP s’est déroulé en présence de Huguette Vidot, Vice-présidente chargée de l’éducation et de Vincent Payet, délégué aux TIC. Il est désormais possible de se rendre chez un revendeur enregistré par la Région Réunion pour acheter un ordinateur portable. Le montant du bon est de 500 euros.

Flash Video - 50.1 Mo

Dans le cadre de son Plan Réussite pour l’Éducation et la Formation, l’assemblée plénière du 21 avril 2010 a acté l’engagement de la nouvelle équipe à hauteur de 9M€ pour la mise en œuvre du « Plan Ordinateurs Portables » (POP) dès la rentrée 2010-2011. Un programme qui sera expérimenté sur trois ans avec une première évaluation à mi-parcours en concertation avec l’ensemble des acteurs (Rectorat, associations de parents d’élèves, équipes pédagogiques...).

JPEG - 27.1 ko

Le POP s’inscrit dans une politique de plus grande égalité des chances et de réussite éducative pour les jeunes Réunionnais.

Les objectifs

> lutter contre la fracture numérique ;

> favoriser l’apprentissage des TIC ;

> généraliser l’implantation des Environnements Numériques de Travail dans les lycées ;

> contribuer davantage à l’égalité des chances ; > renforcer la réussite scolaire ; > faciliter l’insertion des jeunes.

Comment récupérer son bon d’achat POP ?

Le responsable de l’établissement ou l’animateur du lycée remet un bon d’une valeur de 500 € (poinçonné) à chaque élève (ou apprenti) de seconde, qui aura rempli et transmis un formulaire de demande préétabli, via l’établissement (contrôle).

JPEG - 26.6 ko

Ce bon d’achat est remis au lycéen avec ses parents (ou tuteur) qui doivent signer un accusé de réception et des conditions générales d’utilisation (document explicatif de la démarche notamment auprès des revendeurs). La famille (ou tuteur) du lycéen ou de l’apprenti s’adressera à l’un des revendeurs agréés de son choix pour l’achat de l’ordinateur POP. Les revendeurs acheminent par la suite à la collectivité (contrôle et mandatement) les bons collectés accompagnés des copies de bons de livraison signés des parents (ou tuteur), des factures et d’une pièce d’identité. La collectivité procède alors au virement dans un délai maximal d’un mois.

Le rôle clé des animateurs TICE

Pour accompagner la mise en œuvre de ce projet qui s’intègre dans les Environnements Numériques de Travail (ENT) mené en partenariat avec le Rectorat et la communauté éducative, la collectivité a décidé de mettre à la disposition de chaque lycée un animateur TICE qui travaille sous l’autorité du proviseur, en lien avec un coordonnateur régional. Chaque animateur est affecté dans un lycée pour une durée d’un an. Après leur première tâche de recensement des élèves concernés par l’opération, les animateurs répondent aux questions posées par les jeunes et assurent la remise des bons d’achat de 500 € aux lycéens et leurs parents (ou tuteur). Ils ont également pour mission l’animation des usages pédagogiques auprès des équipes éducatives et des familles. Ce sont aussi des relais d’information auprès de la collectivité, notamment pour le suivi des ordinateurs.

Des revendeurs agréés par la Région

Pour devenir revendeurs agréés, le professionnel de l’informatique signe une convention avec la collectivité dans laquelle il s’engage à respecter différentes modalités, notamment les caractéristiques techniques minimales requises pour chaque ordinateur :

> au minimum, écran de 13 pouces, mémoire vive de 2 Go ; > mémoire de stockage 250 Go, autonomie de 3 heures ; > WiFi, 3 ports USB, webcam ; pas forcément de lecteur DVD ; > garantie constructeur de l’appareil de 3 ans, SAV ;

> le matériel sera marqué d’une étiquette antivol ; > sacoche. L’ordinateur est préalablement configuré avec l’installation :

> d’un système d’exploitation en libre qui limite l’installation de jeux et qui est compatible avec les ENT (en mode test dans 6 lycées depuis mars 2010) et des applications éducatives qui seront déterminées conjointement avec les services académiques ;

> d’un navigateur Internet ;

> d’un système de sécurisation de l’appareil, installé et pris en charge par l’animateur TICE (suppression de la sécurisation à l’issue de la scolarité) ; > d’une suite bureautique libre ; > d’une charte d’éthique.

Lancement réussi pour le POP

La démarche partenariale du projet

Dès l’approbation du projet par l’assemblée plénière du 21 avril, la collectivité a mené des consultations auprès des partenaires suivants :

> les services académiques > les chefs d’établissement > les parents d’élèves En synthèse :

> cette opération permettra de relancer et de généraliser le projet global des ENT – Environnement Numérique de Travail (au nombre de 9 dans l’académie, 6 dans les lycées et les autres dans les collèges) ;

> un prochain comité de pilotage des ENT (Rectorat, Département et Région) sera organisé et un programme de poursuite d’implantation des ENT sera discuté ;

> le corps des inspecteurs interviendra dans ce comité pour le développement des usages pédagogiques et les liens avec le corps des enseignants ;

> sur l’exemple du lycée Boisjoly Potier, l’apprentissage de la compréhension orale (de l’anglais) pourrait constituer une première voie d’expérimentation d’un usage pédagogique à domicile (les supports pédagogiques pourront être chargés sur l’ordinateur du jeune par l’animateur TICE ou téléchargés à partir d’un serveur identifié).

Cette expérimentation contribuerait à montrer :

> Le renforcement de l’autonomie de l’élève

> L’individualisation de l’apprentissage avec les différents niveaux accessibles à l’apprenant ;

> La possibilité de prolonger le temps de l’école par le numérique ;

> Le développement au rythme de l’élève de l’apprentissage des langues vivantes ;

> Les sciences expérimentales donneront lieu aussi à des initiatives à développer conjointement avec les inspecteurs, les enseignants et les informaticiens ;

> L’accélération de l’accès à Internet contribuera à renforcer les usages entre l’établissement, les enseignants, les élèves et leurs familles ;

> Dans cette perspective, les activités liées à l’ENT pourront être développées pour le suivi scolaire et les liaisons entre les parents et les établissements ;

> La disponibilité d’un ordinateur à domicile pour de nombreuses familles d’élèves boursiers constitue un élément favorable à l’appropriation de l’outil informatique (et crée aussi des besoins de formation) ;

> Le développement du haut débit est aussi un facteur déterminant pour le développement des ENT ;

> Les services académiques et régionaux coordonneront leurs expertises en vue de l’optimisation des câblages et d’autres moyens de communication dans le cadre de mobilisation des ENT.

Le POP (Plan Ordinateurs Portables) activé

JPEG - 26.6 ko

L’ensemble des lycéens et des apprentis représente un effectif global de près de 18000 jeunes et sur la base de la valeur de 500 € du bon, un engagement de 9 000 000 € (sur la 1re année).

Sur 3 ans, 50 000 jeunes – 27 millions d’euros. À ce jour

> 14500 bons d’achat POP imprimés

> Remise des bons d’achat POP dans les lycées : lundi 25 octobre

> 49 lycées concernés

> + de 15000 lycéens bénéficiaires

> environ 90 fournisseurs agréés

Une campagne d’information

Une campagne de communication a commencé le mercredi 20 octobre à la télévision, au cinéma, à la radio et sur Internet afin d’informer les lycéens et le grand public sur la délivrance des bons d’achat POP et la procédure d’achat de l’ordinateur POP.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription