La Région intervient en faveur du logement social

Le 24 novembre 2011
Nadia Ramassamy, seconde Vice-présidente en charge de l'Egalité des chances et de la Solidarité a tenu ce jeudi, une conférence de presse afin de préciser le rôle de la Collectivité qui intervient désormais dans le secteur du logement social.
PDF - 2.6 Mo

Télécharger l’intégralité du dossier de presse

L’élue a qualifié ce moment "d’historique". C’est la première fois depuis 1983, que la Région Réunion intervient dans la construction d’habitat social. La collectivité pourra notamment jouer un rôle dans le foncier.

Dans le cadre de sa compétence « aménagement du territoire » et de la déclinaison opérationnelle des orientations du Schéma d’Aménagement Régional (SAR) 2011 en matière de densification et d’amélioration de l’offre en faveur du logement social, La Région propose de mettre en place un cadre de financement de l’aménagement notamment en faveur du logement social.

JPEG - 80.8 ko

La Réunion est aujourd’hui confrontée à une situation de crise du logement Au 1er janvier 2011, le parc locatif social compte 54692 logements, loge environ 20 % des ménages de La Réunion et 22000 ménages sont demandeurs de logements locatifs sociaux à La Réunion. La production de logements, malgré la part importante de logements sociaux au regard des autres Départements métropolitains et ultra-marins, ne répond pas complètement à la demande quantifiée à La Réunion, même si les nouveaux logements sont d’une qualité bien supérieure à ceux des dernières années, gage de satisfaction pour les familles.

La situation du logement locatif social en 2010 est caractérisée par

> un niveau élevé de logements programmés mais un niveau de livraisons de logements neufs qui ne croît que de manière différée d’au moins deux à trois années,

> des attributions de logements qui restent insuffisantes, en comptant les attributions sur le parc existant et celles sur le logement neuf,

> des améliorations constatées compte tenu du recyclage de projets privés en programmes sociaux dans le cadre de VEFA et de l’apport de la défiscalisation dans le financement du logement social) qui devrait se traduire par

•un apport conséquent de financement pour la production de logements sociaux et donc une augmentation des livraisons en 2011 et 2012 (entre 2 000 et 3 000 logements),

• une progression sensible du taux de satisfaction de la demande locative sociale du fait de la hausse significative des attributions de logements sociaux qui en découlera.

Cependant, si les promoteurs sociaux ont su augmenter significativement le nombre de projets ces trois dernières années (3500 logements locatifs déposés à la DDE en 2009, 5000 en 2010 et un potentiel de 6000 en 2011), le niveau actuel des financements n’a permis de rétablir qu’un niveau de production aussi important qu’au début des années 2000 et ce malgré les ressources complémentaires apportées par le dispositif de défiscalisation du logement social Outre-mer.

Dans ce contexte, l’État et la Région souhaitent impulser une nouvelle politique d’accompagnement pour l’augmentation de la production de logements sociaux. Il s’agit également d’apporter à la population réunionnaise, notamment des jeunes couples, un vrai projet de parcours résidentiel dans des logements et un cadre de vie de qualité.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription