Institutions et vie politique

Le 16 février 2005

Nom officiel :
République d’Afrique du Sud

Capitales :
Pretoria (administrative), Le Cap (législative), Bloomfontein (judiciaire)

Régime politique :
République, régime présidentiel.

Partis :
Noirs : Congrés national africain (ANC), au pouvoir depuis 1994, Front démocratique uni (UDF), Inkatha, Organisation du peuple d’Azanio (AZAPO), Congrés panafricaniso (PAC), Mouvement panafricaniste (PAM), Parti communiste sud-africain (SACP), Parti chrétien uni de la conciliation. Blancs : Herstige Nasionale Party ou Parti national africain (HNP), au pouvoir de 1948 à mai 1994, Parti de l’Etat Boer (BWB), Parti conservateur, Alliance pour la liberté (qui comporte des mouvements blancs et noirs), Front du peuple afrikaner. Métis : Parti travailliste (LP), Parti de la liberté (FP), Parti réformé de la liberté (RFP), Parti de la réforme démocratique (DRP), Parti des travailleurs démocratiques (DWP). Indien : Parti national, Nouvelle solidarité, Parti Indépendant progressiste (PIP), Parti indiens de la réforme, Transvaal Indian Congress.

Indépendance :
31 mai 1910 : création de l’Union Sud-africaine (ancienne colonie britannique).
1961 : l’Union se transforme en République indépendante et se retire du Commonwealth.

Constitution en vigueur :
Constitution Intérimaire adoptée le 22 décembre 1993, entrée en vigueur après les élections de 1994, pour une durée de 5 ans.

Droit de vote :
Suffrage universel (à partir de 18 ans)

Membre de :
BRI, Commonwealth, CCD, Gatt, AIEA, Bird, OACI, CCI, FMI, Intelsat, ISO, UIT, LSCR, SACU, Onu, Onuced, FSM, OMS, OMPI, OMM,SADC.

Contentieux territoriaux :
La Namibie revendique Walvis Bay (enclave) et 12 îles proches du littoral administrées par l’Afrique du Sud ; les deux nations sont convenues d’administrer conjointement cette zone pour une période transitoire, mais sans accord fixé, la Namibie poursuit ses revendications pour la souveraineté de ces régions. La municipalité des pouvoir locaux créés par la politique des bantoustans ou homelands (’’foyers nationaux’’ attribués à un peuple) continue d’engendrer de nombreux troubles.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription