Incendie au Maïdo : la Région Réunion débloque 12,5 millions d’euros

Le 3 novembre 2011
Suite au violent incendie qui ravage la Réunion depuis 10 jours, le Président de Région annonce un certain nombre de mesures prises afin de mieux protéger et valoriser le patrimoine. Plus de 12,5 millions d'euros sont débloqués par la Collectivité.
JPEG - 72.5 ko

Dans un premier temps, des mesures d’urgences sont prises par la Collectivité  :

- A la demande du monde agricole, et en concertation avec la Chambre d’agriculture ; 300 000 euros sont consacrés à l’acquisition de fourrage, à la rénovation des clôtures et à la réparation des retenues collinaires de certains éleveurs.

- Un soutien au monde de l’entreprise touristique avec une enveloppe allouée de 500 000 euros.

- Le maintien des effectifs d’emplois verts mobilisés depuis la semaine dernière. 200 emplois sont concernés.

Un programme de surveillance et de restauration est également mis en place :

- 1 million d’euros pour la restauration des retenues collinaires sur les zones sensibles

- 2 millions d’euros pour la construction de retenues collinaires de très grandes capacités, soit plus de 100 000 m3.
- 4 millions d’euros
pour la réhabilitation et création de pistes forestière sur le site du Maïdo.

Le reboisement, l’entretien des forêts, la lutte contre les pestes végétales entrainent la création d’emplois :

-700 000 euros par an sont affectés à la création de 20 postes d’éco gardes travaillant avec l’ONF.

-5 millions d’euros sont attribués à la création de 400 emplois verts. Ils seront affectés à l’entretien des sites touristiques et forestiers.


LES PROPOSITIONS D’ACTIONS DE LA REGION

JPEG - 85.4 ko

En partenariat avec l’Etat, les collectivités, (conseil général, communautés, d’agglomération, communes), le monde associatif et l’ensemble des acteurs…

Accompagner les acteurs économiques

- Des mesures d’urgence pour les éleveurs (approvisionnement en fourrage)
- La Rénovation des retenues collinaires
- Un soutien aux activités de tourisme

Restaurer la forêt, patrimoine mondial de l’Humanité

- La création de 20 postes (d’éco gardes pour : surveiller, sensibiliser, protéger) (convention avec le Parc national)
- L’affectation d’une brigade de 400 emplois verts pour entretenir les sites remarquables

Renforcer la prévention et la lutte contre les incendies

JPEG - 90.1 ko

- Un programme de construction de retenues collinaires sur des sites stratégiques (dans le cadre d’un schéma global étudié sur l’ensemble des hauts de l’île)
- La réhabilitation et l’entretien des pistes forestières et la création de pistes supplémentaires.

LA REGION CONSACRE 12,5 MILLIONS D’EUROS À CES MESURES EXCEPTIONNELLES

COI
- Le Président de la Région prône une organisation avec les Pays du Grand océan indien pour l’acquisition de matériel d’intervention. Une décision à inscrire dans le cadre de la COI

HOMMAGES AUX HOMMES DE TERRAIN

- 600 pompiers, militaires, agents de l’ONF, agents du Parc national… Près de 500 professionnels du feu en renfort de Métropole

JPEG - 111.2 ko

- Plus de 200 agents employés des communes de Saint-Paul, Saint-Leu, Trois-Bassins, l’Etang Salé, Saint-Louis, Saint-Pierre, Le Tampon, Saint-Joseph, Saint-Philippe, mis à disposition par les Communautés d’agglomération du Sud (CASUD, CIVIS) pour prêter main forte aux équipes opérationnelles.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription