Grands chantiers : signature de la convention cadre pour l’emploi local

Le 11 mai 2012
Le Président de la Région Réunion, entouré du Préfet, du Directeur de Pôle emploi, également des élus en charge de la Nouvelle Route du Littoral, a fait un point sur l'avancement des grands chantiers. Plus particulièrement sur celui de l'axe routier reliant, Saint-Denis, à La Possession. Un accord cadre a été signé entre la Collectivité, l'Etat et Pôle emploi. il vise à prévoir les emplois et les formations nécessaires à la réalisation de la Nouvelle route du littoral.
PDF - 3.9 Mo

Télécharger l’intégralité du dossier de presse

Le contexte local

Essentiels pour la valorisation de l’île et sa compétitivité, la Nouvelle Route du Littoral, le Trans Eco Express et l’aménagement des aéroports participent de manière décisive à la relance économique, qu’il s’agisse du BTP ou des services aux entreprises. Leurs perspectives d’évolution sont à prendre en compte au vu du contexte local :

> un contexte local de croissance démographique et son impact sur les déplacements. En effet, la population réunionnaise atteindra la barre du million d’habitants à l’horizon 2030

> une forte volonté politique de développer le tourisme qui va se traduire par une importante augmentation des échanges. Environ 600 000 touristes sont attendus pour 2015.

> un positionnement clair de l’aéroport de Roland Garros pour les liaisons intercontinentales et de l’aéroport de Pierrefonds en complémentarité pour les liaisons régionales.

Des enjeux indéniables en matière d’emploi et de formation

JPEG - 57.1 ko

Le présent accord cadre a pour objectifs d’anticiper les besoins en emplois et qualification générés par les travaux prévus dans le cadre des Nouveaux Accords de Matignon, d’accompagner la fin des travaux afin d’identifier les solutions de pérennisations des emplois par le développement économique généré.

Les objectifs opérationnels de la convention sont multiples :

JPEG - 49.9 ko

> évaluer les besoins prévisionnels en emplois et compétences en fonction des caractéristiques techniques des ouvrages et du planning prévisionnel des travaux des différents chantiers

> anticiper et évaluer les ressources humaines mobilisables à La Réunion, tant au niveau des actifs occupés que par la mobilisation des ressources du marché du travail

> identifier les formations nécessaires d’adaptation aux emplois ou sur les métiers spécifiques

> élaborer un plan de suivi des bénéficiaires du dispositif des actions « grands travaux » afin d’accompagner le fin des chantiers et pérenniser les emplois

> constituer une équipe d’expertise intervenant pour les commanditaires, chargée d’animer et de mettre en oeuvre l’accord- cadre La réalisation de ces objectifs fera l’objet d’une évaluation annuelle.

Mise en oeuvre et financement de la convention

La mise en oeuvre de la convention cadre est confiée conjointement au CARIF-OREF et à Pôle Emploi Réunion- Mayotte. Lorsque les besoins en compétences et ressources humaines seront estimés et au vu du démarrage effectif des chantiers, Pôle Emploi Réunion- Mayotte valorisera sa contribution par le financement de places de formation dans le cadre de ses programmes d’achat, en partenariat avec la Région.

Les signataires s’engageront à co-financer l’accord-cadre. Le coût sera pris en charge à hauteur de 40% pour l’Etat, 40% pour la Région, et 20% pour Pôle Emploi Réunion- Mayotte.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription