Gouvernement des Canaries

Le 1er septembre 2005
GIF - 1.8 ko

Le Président de la Région autonome des Iles Canaries : Monsieur Adán MARTIN MENIS

Hyperliens

Site internet du Gouvernement régional des Canaries : gobiernodecanarias.org

Généralités géographiques

Les Iles Canaries, en espagnol Canarias, archipel espagnol de l’Atlantique composé de sept îles, au large du Maroc méridional, constituant une communauté autonome : Tenerife, Fuerteventura, la Grande Canarie, Lanzarote, La Palma, Gomera et Hierro. Les îles sont d’origine volcanique. Bordées de falaises abruptes, elles ont un relief très accidenté, formé de cônes et de caldeiras. Le point culminant de l’archipel, mais aussi de l’Espagne, est le pic de Teide (3 718 m), à Tenerife. La superficie de l’archipel est de 7 447 km2.
Le climat est très doux. Les amplitudes thermiques sont peu marquées en raison de l’influence océanique. L’humidité n’est forte que dans les îles orientales (Lanzarote, Fuerteventura). L’essentiel des précipitations tombe en hiver. Les rivages méridionaux de la Grande Canarie et de Tenerife subissent l’influence desséchante des vents africains. Les zones situées en dessous de 400 m d’altitude montrent une végétation typique de l’Afrique du Nord. La capitale de la communauté autonome des Canaries est, en alternance, Las Palmas, sur l’île de la Grande Canarie, et Santa Cruz de Tenerife, sur l’île de Tenerife.

Histoire

Connues des Carthaginois, et probablement des Phéniciens, sous le nom d’îles Fortunées (Fortunatae Insulae), les îles Canaries furent perdues de vue par les Romains.
Pourtant, le roi Juba II de Numidie (Ier siècle av. J.-C.) en avait donné une description qui avait été conservée par Pline l’Ancien. Fréquentées par les navigateurs arabes à partir du XIIe siècle, les Canaries furent considérées par les Européens comme des îles de légende jusqu’à leur redécouverte, en 1334, par des marins français. Allouées à la Castille en 1344 par le pape Clément VI, elles furent conquises en 1402 par le gentilhomme normand Jean de Béthencourt qui se reconnut vassal d’Henri III de Castille. Longtemps disputées entre le Portugal et l’Espagne, les îles furent définitivement reconnues possessions espagnoles par le traité d’Alcáçovas, conclu en 1479. Les Guanches, peuple indigène d’origine berbère, hostiles à la domination étrangère, furent alors massacrés en grand nombre et exterminés.
La conquête des îles par les Espagnols s’acheva à la fin des années 1490. Après la fondation de l’Amérique espagnole, les Canaries devinrent un relais entre l’Europe et le Nouveau Monde. Elles subirent de nombreux assauts de la part des Anglais. En 1902, un mouvement autonomiste fut réprimé par les armes.
Les Canaries furent partagées en deux provinces en 1927. La communauté autonome des Canaries a été créée en 1978 lorsqu’un système semi-fédéral fut mis en place par la Constitution de 1978.

Quelques indicateurs

- Population en 2004 : 1 864 840 habitants, composée à 34% d’une population urbaine et à 66% d’une population rurale.
- Langue officielle : l’Espagnol
- Monnaie : l’euro
- Taille de zone économique exclusive : 356 000 km2
- PIB par habitant en 2002 : 16 215,7 € (en 2002)
- Densité moyenne en 2002 : 237 habitants par km2
- Taux de chômage : 11,4 % (Données LFS 2003).
- Emploi par secteur : primaire : 4,60 % - secondaire : 20,60 % - tertiaire : 74,80 %

Economie

L’économie de l’archipel repose sur l’agriculture, la pêche et le tourisme. Le sol volcanique est extrêmement fertile. Aux anciennes cultures vivrières se sont ajoutées, grâce à l’irrigation, des cultures commerciales destinées à l’exportation.
Les principales ressources agricoles sont les fruits (bananes, agrumes, pêches, figues), les légumes (tomates, oignons, pommes de terre), la canne à sucre, les céréales, la vigne (production vinicole). L’essentiel des productions est exporté vers l’Espagne et les pays de l’Union européenne.
Le textile et l’agroalimentaire sont les principaux secteurs industriels. L’activité des ports de Santa Cruz et de Las Palmas bénéficie de leur rôle d’escale (port franc, ravitaillement en combustible). Le tourisme constitue une ressource très importante.
Les îles Canaries sont une des destinations privilégiées des vacanciers d’été et d’hiver. Lieu idéal pour l’observation astronomique, l’archipel abrite un observatoire situé à 2 423 m d’altitude, sur l’île de La Palma. Celui-ci est doté des plus importants télescopes du monde.

Secteurs d’activité

- Agriculture et industries agro-alimentaires : bananes, élevage, pêcheries, pisciculture, plantes et fleurs, pommes de terre, tomates, viniculture
- Industrie : bâtiments, énergie, dessalement de l’eau de mer
- Services : commerce, recherche et développement, tourisme

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription