Didier ROBERT signe le Mémorandum de L’Ultrapériphérie - "une nouvelle ambition pour La Réunion dans l’Europe"

Le 10 mai 2010

Didier ROBERT, Président de la Région a signé ce jour à Las Palmas de Gran Canaria le Memorandum sur l’Ultrapéripherie. Parmi les signataires de ce document important pour l’avenir des RUP, des représentants des trois Etas impliqués : Marie-Luce PENCHARD, Ministre francais de l’Outre-Mer ; Diego LOPEZ GARRIDO, Secrétaire d’Etat espagnol pour l’Union Européenne ; Pedro LOURTIE, Secrétaire d’Etat portugais aux Affaires européennes et les six autres Présidents des Régions Ultrapériphériques (Açores, Canaries, Guyane, Guadeloupe, Madère, Martinique).

JPEG - 52.5 ko

Ce rendez-vous porté par l’Espagne (qui assure la présidence européenne) renforce la solidarité entre les régions Ultrapériphériques qui s’expriment d’une même voix dans les instances européennes. Il permet de faire reconnaître davantage les spécificités des RUP dans l’espace européen mais aussi dans leurs zones géographiques. Ainsi positionner et ancrer La Réunion dans l’Europe, dans la France mais aussi dans l’Océan Indien.

Ce texte historique préfigure de la nouvelle stratégie de développement, d’une nouvelle ambition pour les RUP. La signature de ce Memorandum intervient à une période charnière puisque dans quelques mois la Commission adoptera ses premières propositions de réforme des principales politiques telles que la PAC (Politique Agricole Commune) ; la politique de Cohésion et ses fonds structurels, la politique commune de la pêche et bien sur les orientations pour les fiancements européens post 2013.

Didier ROBERT a reussit, avec l’appui du Gouvernement à faire incrire définitivement dans ce document fondateur plusieurs points parmi lesquels : le maintien du soutien à la filière Canne/sucre/énergie. Le nouveau Président de Région a, par ailleurs, plaidé pour deux grands dossiers : la pérennité de l’Octroi de mer d’une part, la prise en charge de la continuité territoriale par l’Europe d’autre part. Dans le cadre d’Erasmus par exemple il est important que la prise en charge des billets se fasse depuis La Réunion et non pas simplement de Paris à Bruxelles.

A travers ce rendez-vous et cette signature du Memorandum 2010, les RUP et La Réunion marquent ainsi leur volonté de participer activement aux orientations qui seront arrêtées par Bruxelles en définissant les priorités qui vont contribuer à une croissance et des emplois durables dans la nouvelle stratégie dès 2014.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription