Coopération régionale : Vers un partenariat renouvelé Seychelles/Réunion.

Le 19 décembre 2011
Frédéric CADET, Vice-Président « Relations Internationales, Recherche et Innovation » de la Région Réunion et Joël MORGAN, Ministre des Affaires intérieures, de l'Environnement et des Transports des Seychelles oeuvrent à une consolidation et une extension du partenariat entre La Réunion et les Seychelles.

L’objectif partagé de la promotion touristique de l’Océan Indien par une coopération régionale des îles a été saluée. En présence du Président de Région Didier ROBERT, les Comités régionaux du tourisme de l’Ile de la Réunion (IRT) et des Seychelles (STB : Seychelles Tour Board) ont en effet, lors du déplacement du Ministre Seychellois, signé un accord dans le but de développer des stratégies et des actions communes pour promouvoir leurs destinations. Une évidente complémentarité axée sur le concept d’éco-tourisme avec la Réunion en vert (montagnes, parc National) et les Seychelles en bleu (mer) existe et se traduira par les ouvertures d’un bureau des services de tourisme à la Réunion et aux Seychelles.

JPEG - 96.5 ko

Le Ministre des Seychelles, Joël Morgan, a rappelé son attachement à une collaboration dynamique entre La Réunion et les Seychelles.

L’innovation a également été au cours des échanges. Un rapprochement entre Seychelles Innovation and Technology Council et le Comité Régional d’Innovation a été acté. Les Seychelles et La Réunion ont des problématiques communes dans des domaines tels l’environnement, l’énergie, l’élévation du niveau de compétences, l’économie... et peuvent partager leurs expériences pour aller vers des solutions innovantes intégrant les spécificités des îles.

Frédéric Cadet souligne : « Il n’y a pas une innovation pour les grands pays et une innovation pour les îles ou pour les pays en voie de développement. Le processus d’innovation est le même partout dans le monde, et nous, Seychelles et La Réunion, avons raison de faire le pari de l’innovation. Ce sera un pilier du développement économique futur, quel que soit le territoire ». Pour aller vers une plus grande dynamique économique, le Ministre Joël Morgan a exprimé le souhait d’un rapprochement entre le Seychelles Investment Bureau, l’Agence de développement de la Réunion ou encore le Board of Invesment Mauricien et ceux des autres îles. Ces structures ayant vocation à accompagner et faciliter les investissement réciproques sur nos territoires.

« L’insertion économique régionale passe par des projets communs, entre entreprises des pays de la COI, visant la conquête de nouveaux marchés à l’extérieur, dans les pays du premier cercle de coopération mais aussi dans des pays tels que le Mozambique, l’Afrique du Sud, la Chine, l’Inde... Cela peut passer aussi par des investissement croisés, des joint-ventures, dans nos propres îles. Il s’agit de permettre à des entreprises Seychelloises d’investir plus facilement à la Réunion et à des entreprises Réunionnaises d’investir plus facilement aux Seychelles », soutient Frédéric Cadet.

  • RESTEZ INFORMÉ SUR
  • L'ACTUALITÉ DE VOTRE RÉGION
  • Inscrivez-vous à nos newsletters et nos Alertes SMS
Sélectionnez les thématiques qui vous intéressent

ECONOMIE EDUCATION

PuceInscription

Désincription