Les compétences

Qu’est-ce que la GIZC ?

La notion de gestion intégrée des zones côtières (GIZC) est apparue devant le constat d’une certaine incapacité des instruments classiques (réglementation, planification spatiale) à prendre en charge les enjeux du littoral, dans ces espaces fragiles, densément peuplés et souvent conflictuels. Il s’agit d’inventer de nouveaux modes de « gouvernance » du littoral, qui complètent et coordonnent les outils existants. Il faut surtout retenir que la GIZC n’est pas un (...)

L’aire d’étude

Le territoire concerné par le projet couvre l’intégralité du littoral et des bassins versants associés des communes de la Possession, du Port, de Saint-Paul, de Trois-Bassins et de Saint-Leu qui forment le « Territoire de la Côte Ouest » (TCO), communauté d’agglomération, auquel s’ajoute le littoral et les bassins associés des communes des Avirons et de l’Etang-Salé. Toutefois, dans le cadre de la démarche expérimentale qui intervient dans un second temps, un (...)

Le projet

Par sa localisation et la prise en considération des principaux outils de planification existants, en projet ou en cours de révision, le projet montre son ambition de vérifier leurs compatibilités actuelle et future avec les instruments en cours de révision, en plaçant la problématique de gestion amont-aval au centre de l’approche. L’approche méthodologique repose sur la mise en place d’une démarche partenariale dont le groupe-porteur sera l’Agenda 21 de la Réunion, (...)

Le littoral réunionnais

Le littoral réunionnais couvre 208 km. Ce littoral est fortement sollicité. Il regroupe la majeur partie des activités économiques. Les récifs coralliens de notre île se développent le long de 25 km de côtes dans l’Ouest et le Sud de l’île. Les édifices coralliens sont assez jeunes (environ 8 000 ans) et d’une faible distance des côtes (100 à 500 m). Ils sont représentés par des formations de type bancs récifaux, plates formes récifales et récifs frangeants. Ce sont des (...)

RN2 - Déviation de Grand Bois

Le tracé de la Déviation de Grand Bois a fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique en date du 26 juin 2002. Lors de sa séance du 23 mai 2003, la Commission Permanente a autorisé l’engagement de la phase « projet » de cette opération. Le centre de Grand Bois constitue le point de passage obligé des trafics Est-Ouest entre Saint Joseph et Saint Pierre. Supportant près de 24 000 véhicules/jour, la RN2 connaît des conditions de circulations dégradées en (...)

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |>