/ Actualité / Toute l’actualité

Un budget au service du pouvoir d’achat et de plus de justice sociale

Grand public Etudiants Jeunes Lycéens Économie
28 mars 2019

Des mesures et dispositifs régionaux amplifiés pour répondre au contexte de crise sociale

Depuis 2010, la Région a consacré plus de 950 M€ en faveur
du pouvoir d’achat des Réunionnais : lutte contre la vie
chère, POP, continuité territoriale, bourses aux étudiants,
lutte contre la fracture numérique, accès au logement, emplois
aidés…

En sus des efforts engagés fin 2018 et début 2019, à savoir : le
gel de la hausse du prix du carburants 40 millions d’euros, la révision
de l’octroi de mer (40 millions d’euros), la prise en charge des
surcoûts dûs au fret pour les produits et les marchandises entre la
Métropole et La Réunion (33 millions d’euros), d’autres mesures
viennent s’ajouter pour améliorer encore le pouvoir d’achat des
Réunionnais :

1/ 115 MILLIONS D’EUROS POUR SOUTENIR LES FAMILLES

L’accompagnement à la réussite éducative : le gel des tarifs
de la restauration scolaire (0,555 M€), les bourses et aides aux
étudiants, l’accompagnement des apprentis dans l’acquisition de
leur équipement pédagogique et dans les frais liés au transport, à
la restauration et à l’hébergement…
Le doublement du montant alloué au chèque livre : de 50 à
100€ pour une enveloppe global de 2 M€.
Le renforcement de l’accès au spectacle vivant pour tous les
Réunionnais, à des tarifs accessibles à tous.
Le développement des transports, les déplacements facilités
au quotidien : dispositif "Réuni’Pass Étudiant", l’amélioration de
l’offre de transport collectif…
➜ Le droit de se déplacer avec la Continuité territoriale.
➜ La collectivité ouvrira le débat sur le dispositif de continuité
territoriale dans un souci d’adaptation à l’environnement économique
et de plus grande justice sociale.
➜ L’Égalité des chances et la cohésion sociale, soutien à la politique
de la ville
(0,34 M€), lutte contre la pauvreté et l’exclusion
(0,4 M€) et soutien à la mobilité professionnelle (9 M€).

À titre d’illustrations, quelques exemples d’interventions
régionales en faveur du pouvoir d’achat :

la lutte contre les monopoles en matière de carburants
 : en 2012, face à la crise, la Région a consacré sur
fonds propres près de 23 M€ pour stabiliser les prix du
carburant et du gaz.
la lutte contre la précarité énergétique avec les dispositifs
Chèque Énergie (depuis 2014), Eco-solidaire (depuis
2011) et SLIME (2014) : + 25 M€ et + 20 500 bénéficiaires.
l’aide à l’acquisition d’un ordinateur portable en faveur
des lycéens avec le POP : près de 76 M€ engagés
pour 15 000 bénéficiaires par an.
la lutte contre la fracture numérique : à fin 2018 dans
le cadre du Wi’Run, + 70 hot spots en service permettant
l’accès à Internet gratuitement et accessible à tous sur
les sites touristiques, sites institutionnels et centres de
formation. Le déploiement de la fibre optique dans les
zones de l’île délaissées par les opérateurs (les Avirons,
Salazie, Cilaos…).
l’aide à la continuité territoriale : depuis 2010 +
200 M€ pour près de 900 000 bons et remboursements.
l’accès au logement  : + 90 M€ engagés tous dispositifs
confondus (garanties d’emprunt, réhabilitation du parc
locatif social, amélioration de l’habitat …).
l’aide aux manuels scolaires : près de 9 M€ et 195 000
bénéficiaires.
la mobilité éducative et professionnelle (dont les
bourses) : 130 M€ engagés et 25 000 bénéficiaires.
les emplois aidés (emplois verts, emplois d’avenir,
aides à l’embauche) :

172 M€ ENGAGÉS EN FAVEUR DE PLUS DE 17 700 EMPLOIS.
2/ LUTTE CONTRE LES MONOPOLES / TVA / OCTROI DE MER

Parmi les pistes qui font l’objet de réflexion et de concertation
avec les acteurs :

➜ La baisse ou la suppression de la TVA sur certains produits
➜ La lutte implacable contre toutes les situations de monopole et
une transparence totale des prix et des marges, (Point évoqué par
Didier Robert avec le Président de la République lors du grand débat
Outre-mer le 1er février). Les situations de monopole et d’oligopole
à La Réunion entraînent une opacité des prix et participent
aujourd’hui à une lente destruction du bien-vivre ensemble réunionnais,
ce qui n’est plus tolérable !

3/ LE RENFORCEMENT DES DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT À LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Un travail en cohérence avec la Ministre de la Transition Écologique
et Solidaire sur les sujets réunionnais qui s’engage pour la
réussite d’un modèle exemplaire sur le champ des énergies et de
la biodiversité.
« Notre modèle réunionnais construit autour, d’une part, le respect
de notre patrimoine et, d’autre part, l’utilisation de ses ressources
pour les énergies renouvelables et le développement de nouvelles
filières, de nouveaux métiers, de nouveaux emplois, doit
être partagé et soutenu par l’État
 ».

Le budget 2019 se caractérise par des efforts en matière d’aménagement,
de développement durable et d’énergie avec un engagement
de près de 39 M€ avec le doublement de l’aide liée
aux énergies renouvelables avec une enveloppe d’un montant
de 11,2 M€ sur les dispositifs tels que le SLIME, éco-solidaire et
chèque photovoltaïque. Par ailleurs : soutien à la filière photovoltaïque,
accompagnement des projets en faveur des hauts, valorisation
de la biomasse par méthanisation et gazéification…

 



 


UN BUDGET AU SERVICE DU POUVOIR D’ACHAT ET DE PLUS DE JUSTICE SOCIALE

DES MESURES ET DISPOSITIFS RÉGIONAUX AMPLIFIÉS POUR RÉPONDRE AU CONTEXTE DE CRISE SOCIALE

En savoir +


UN BUDGET 2019 AU SERVICE DE L’EMPLOI DES RÉUNIONNAIS

L’ ACTION DE LA RÉGION POUR L’ACTIVITÉ, LA FORMATION, L’EMPLOI DES RÉUNIONNAIS

En savoir +


UN BUDGET 2019 TRANSPARENT, ÉQUILIBRÉ ET RESPECTUEUX DES CONTRAINTES

En savoir +


UN BUDGET 2019 POUR UNE RÉUNION DURABLE ET ÉCOPOSITIVE

En savoir +

 








Les aides et services associés au thème de l’article :
Économie
Grand public
Etudiants
Jeunes
Lycéens