/ Actualité / Journal

Des mesures pour préserver l’environnement terrestre

Environnement Grand chantier Transport
31 mai 2018

La présence de végétations et de flores rares, sur la falaise ou le massif de la Montagne (non impactés par le chantier), les différentes espèces d’oiseaux marins qui nichent sur la falaise et la ponte de tortue marines sur nos plages, représentent des enjeux environnement forts pris en considération dans le cadre du projet NRL

1. DES PLAGES DE PONTE
POUR LES TORTUES MARINES

Inscrite dans le cadre du Plan National d’Actions Tortues Marines, cette action à destination du grand public et des scolaires, a pour objectif d’accroître le nombre de sites favorables à la ponte des tortues marines sur la côte Ouest réunionnaise.
Le Centre d’Étude et de découverte des Tortues Marines (CEDTM) s’est vu confier la mise en oeuvre de cette mesure par la Région Réunion depuis 2016.
Quatre sites de pontes à réhabiliter ont été identifiés : Cap Champagne , le cimetière de Saint-Leu, les pontes de Trois Bassins (Souris Chaude et Souris Blanche), et la ravine Mula à l’Étang-Salé.
Depuis août 2017, plusieurs ateliers ont accueilli scolaires, grand public, collectivités et scientifiques afin de les sensibiliser sur les différents aspects permettant de conserver, valoriser et réhabiliter les plages les plus favorables à la ponte des tortues marines. Objectif : réhabiliter 5 hectares de plages d’ici à 2019. Aujourd’hui, plus de 1130 plants ont été réintroduits sur les plages de l’île.


➜ Participer aux ateliers et retrouvez toutes les infos sur www.cedtm-asso.org/vegetation

2. LA PROTECTION DES OISEAUX MARINS

La Réunion abrite six espèces d’oiseaux marins reproducteurs, dont quatre appartiennent à la famille des Procellaridés. Le Pétrel de Barau Pterodromabaraui et le Pétrel noir de Bourbon Pseudobulweriaaterrima sont endémiques de la Réunion et classés respectivement « en danger » et « En danger critique d’extinction » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN2017).
Le Puffin du Pacifique Ardennapacifica et le Puffin tropical Puffinusbailloni sont classés comme non menacés (« Préoccupation mineure ») à l’échelle mondiale, en raison de leur aire de répartition indopacifique vaste et de leurs effectifs mondiaux importants (IUCN2017).
Ces quatre espèces sont localement protégées par arrêté ministériel.
Le chantier de la Nouvelle Route du Littoral prévoit, depuis sa conception, diverses mesures pour préserver l’avifaune.


PRÉVENIR LES ECHOUAGES :

Sur le chantier des éclairages respectueux de l’avifaune marine sont mis en place avec :
➜ des lumières de couleurs jaunes-orangées et orientées vers le sol, afin de ne pas attirer et désorienter les oiseaux ;
➜ 50 jours d’interdiction d’éclairage en période d’échouage massif (réparties entre les mois de décembre et avril).


MISE EN PLACE DES PLANS DE CONSERVATION :

La Région accompagne et finance le plan de conservation des puffins de la Réunion et le plan national d’actions en faveur du Pétrel de Barau 2018-2027 dans le cadre des mesures environnementales associées à la construction de la Nouvelle Route du Littoral.
Ces plans élaborés et rédigés par l’UMR Entropie en collaboration avec la SEOR (Société d’Études Ornithologiques de la Réunion ) sous pilotage de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de la Réunion, ont pour objectifs la sauvegarde à long terme du Pétrel de Barau et la mise en oeuvre d’une stratégie de conservation pour les puffins de la Réunion.

LE PANDATHLON
POUR LA PROTECTION DES OISEAUX

Chaque année, la collectivité régionale organise le Pandathlon, une marche éco-citoyenne, en faveur de la sensibilisation à la préservation de l’environnement et de la biodiversité locale. Les fonds récoltés à chaque édition vont à une association environnementale.
En 2013, les fonds récoltés lors du Pandathlon ont été reversés à la Société d’Études Ornithologiques de la Réunion (SEOR) pour son centre de soins et de sauvetage des oiseaux en détresse tels que les pétrels et les puffins. Les fonds récoltés ont permis d’optimiser et améliorer les moyens matériels de l’association et ainsi améliorer la prise en charge des oiseaux en détresse afin d’augmenter leurs chances de survie.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Environnement
Grand chantier
Transport