/ Actualité / Journal

Récif Corallien en 3D

Grand public Environnement Audiovisuel Grand chantier
6 juin 2018

Le Banc des Lataniers représente un véritable jardin sous-marin au Nord-Ouest de nos côtes. En assurer la préservation, tout particulièrement durant le chantier NRL, est au coeur des priorités de la collectivité régionale. Pour ce faire, deux start-up réunionnaises ont été retenues pour appliquer leur expertise et leur innovation à cet engagement.

Au lancement du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, un état des lieux du banc des lataniers a été lancé. La technique utilisée, et reconnue mondialement par la communauté scientifique, est celle des quadrats*, mais celle-ci demeure rudimentaire. " Notre objectif était d’avoir un outil de suivi extrêmement précis qui nous permette d’avoir une vision au millimètre près du banc" , explique Thierry Delauney, responsable environnement sur le chantier de la digue.

Créées en 2017, les start-up Geolab et ID Ocean, spécialisées en ingénierie géographique et en génie maritime respectivement, ont été retenues pour appliquer un nouvel outil de suivi des bancs de lataniers. Leur technique de modélisation 3D par photogrammétrie* sous-marine est un procédé innovant à la Réunion. "Cette technique permet de reconstituer la réalité en 3D à partir de nombreuses photos d’une même scène prises, à partir de points de vue différents.

"Dans chaque photo, les logiciels identifient des milliers de points caractéristiques tels que des cailloux, des polypes, etc. qui sont ensuite corrélés entre photos adjacentes. Par protection géométrique, l’ensemble de ces points sont positionnés dans l’espace et forment ainsi un modèle 3D" explique Romain Pinel, Président de Geolab.

Près de 50 000 photos du banc des lataniers sont en cours de réalisations pour aboutir à la modélisation en 3D du banc des lataniers. Ce projet, "innovant et fiable", est réalisé en quatre étapes :
➜ le repérage aérien général du banc a été réalisé par drone et ULM ;
➜ un inventaire vidéo a ensuite été réalisé par des scaphandriers afin d’identifier et de confirmer les zones d’intérêt biologique
➜ une acquisition des photos par scaphandriers et bateau drone des zones identifiées à modéliser
➜ le traitement de modélisation 3D des zones à partir de l’ensemble des photos

Selon Thierry Delauney, " c’est important pour nous de faire sortir des innovations d’un chantier comme celui-ci. Grâce à cette technique, on pourra connaître l’état réel du banc des lataniers, évaluer l’impact des aléas climatiques… Aujourd’hui, le banc se porte aussi bien qu’avant les travaux."

Outre les applications de suivi environnemental, la modélisation en 3D du récif pourrait aussi permettre au grand public d’y être plongé en réalité virtuel.


Méthode QUADRAT :
L’échantillonnage des plantes ou des animaux qui ne bougent pas beaucoup (comme le récif) peut-être fait en utilisant un carré d’échantillonnage appelé un quadrat. Il permet d’isoler et d’observer des échantillons d’environ 1m2 ou 0,25m2 sur des points choisis par sondage à distance régulière sur une ligne.
PHOTOGRAMMÉTRIE : Technique permettant de déterminer les dimensions et les volumes des objets à partir de mesures effectuées sur des photographies, montrant les perspectives de ces objets.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Environnement
Audiovisuel
Grand chantier
Grand public