/ Actualité / Journal

La boxe anglaise séduit les femmes

Grand public Sport
30 juillet 2018

Créée en 2009, l’association sportive portoise de boxe anglaise (ASPBA) propose des cours de boxe anglaise pour tous les publics. Une équipe de bénévoles accompagne celle des dirigeants pour le fonctionnement général de l’association et la mise en oeuvre de ses activités qui fédère plus de 170 licenciés dont 45% des femmes.

L’association compte parmi ses adhérents des champions amateurs de niveau régional, national et international grâce notamment à ses affiliations à deux fédérations spécifiques, la Fédération Française de boxe Anglaise (discipline Olympique) et à la Fédération Française du Sport Travailliste. L’association, parallèlement à ses missions premières, répond aux orientations populaires et sportive de la ville, telles que la sensibilisation et l’incitation à une pratique sportive régulière ouverte à tous, l’accompagnement des projets d’animation dans les quartiers, le développement de la discipline en milieu scolaire, pour les valeurs de courage et de persévérance, mais surtout de respect et de tolérance qu’elle véhicule.

1ère JOURNÉE FÉMININE DE BOXE ANGLAISE

La boxe anglaise féminine en France a connu un essor déterminant grâce notamment à Estelle Mossely et Sarah Ourahmoune qui ont respectivement remporté une médaille d’or et une médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.
L’ASPBA a organisé, le 10 mars dernier, une journée promotionnelle de la boxe anglaise exclusivement féminine, afin de valoriser la pratique de la boxe féminine.
Le programme de la journée été très dense. Dès 10h les non initiés à la boxe anglaise ont été accueillis au Complexe sportif du Port pour participer à une animation d’aéro-boxe et une initiation à la boxe anglaise. L’aéro-boxe est l’une des disciplines les plus appréciées. C’est un sport qui allie le fitness, dérivé de l’aérobic, et le cardio-combat (enchaînement de pas et de gestes techniques de la boxe anglaise).
L’après-midi a été consacrée aux combats féminins, pendants lesquels se sont affrontées une vingtaine de boxeuse issues de différents clubs de l’île.

Ce projet a mobilisé toute l’équipe technique du club pour l’arbitrage, la pesée, les juges mais aussi les bénévoles pour la gestion de la logistique. Robin Araste, un jeune en formation BP JEPS, est à l’origine de ce projet. Il a souhaité valoriser les femmes et leur esprit de combativité, espérant ainsi casser le cliché d’un sport trop souvent réservé aux hommes, « organiser une telle manifestation n’a pas été simple, ni de tout repos », nous confie l’organisateur, « notamment la communication, mais l’objectif été trop important pour que je n’aille pas au bout de ce projet ». Une première édition qui a conquis le public ! La deuxième est d’ores et déjà programmée en 2019.

RENCONTRE AVEC
PATRICK ARASTE

Depuis combien de temps êtes-vous dans l’association, et quel est votre rôle ?
Je fais partie de l’association depuis sa création, Ismaël Sulliman en est le président et moi le vice-président et cadre technique. Je peux mettre à profit mes compétences d’entraîneur, d’éducateur sportif et de formateur, d’athlètes de haut niveau, grâce à mes brevets d’État de BPJEPS et BEES 1 et 2.

Vous consacrez combien de temps par semaine à la boxe ?
J’y passe en moyenne 20 h par semaine uniquement pour les entraînements, sans compter les heures consacrées aux tâches administratives, et aux projets. Pour moi c’est plus qu’un sport, alors je fais tout pour allier vie professionnelle, vie de famille et passion. Je suis fier de voir que mon fils prend le relais petit à petit. Je ne l’ai pas poussé dans cette voie, ce fut un choix personnel et une évidence pour lui. Son investissement dans le fonctionnement de l’association et son implication dans la mise en place de nouveaux projets me rassure sur l’avenir de l’ASPBA.

Des projets particuliers en perspective ?

Avec le concours de la DRJSCS (Direction de la Jeunesse, de Sport et de la Cohésion Sociale) de Tamatave, du 21 au 28 Juillet nous avons prévu une rencontre sportive et récréative avec les élèves du lycée français, afin de leur faire don de matériels de boxe (gants, maillots, casques…), et une formation pour les cadres locaux. C’est une action de coopération que nous souhaitons perénniser et développer sur le long terme, par l’aménagement de rings et de salle de boxe. Le sport réunit toutes les cultures, et la boxe n’est pas la discipline de la violence, bien au contraire, la solidarité fait partie des valeurs que nous prônons. Nous nous considérons comme des « frère de gants ». Nous travaillons également sur un autre projet du même type et qui me tient à coeur, en partenariat avec l’Éducation Nationale, pour un échange entre les collégiens licenciés de notre club et leurs homologues sud-africains (à Durban). Nous manquons pour le moment de moyens financiers, mais j’aime à penser que ce projet verra le jour. Je mets tout en oeuvre pour cela !




  CONTACT :

ASPBA
25 BIS, RUE SAINT-ANGE DOXILE
97420 LE PORT
0692 86 79 95
araste974@gmail.com
PHOTOS